Nous sommes ouverts !Les livraisons et le sont assurés, cependant des délais peuvent survenir. Merci pour votre indulgence En savoir plus
menu
Mon panier
Make Friday Green againSTOP au Black Friday, pourquoi ?
Semaine de la réduction des déchetscoup de pouce !plus d'info

Vos massifs de buis sont attaqués par des chenilles, ils brunissent et perdent leurs feuilles ? Il s'agit de pyrale du buis, et vous trouverez dans ce guide toutes les informations sur ce ravageur venu d'Asie.

Qu'est-ce que la pyrale du buis ?

La pyrale du buis (Cydalima perspectalis) est une chenille reconnaissable par son corps alternant des stries vert clair et vert foncé, une tête noire brillante, des verrues noires et quelques longs poils blancs épars. A son stade final, la pyrale du buis est un papillon aux ailes nacrées entourées d'une bande brune. Il n'y a pas de différence externe visible entre les mâles et les femelles.


Les oeufs sont pondus sur l'intérieur des feuilles, directement dans les buis. D'abord translucides, ils deviennent visibles lorsque la chenille grandit. Dès le mois de mars, les chenilles sortent de leurs cocons et attaquent les feuilles de vos massifs. En juin, les premiers papillons apparaissent. On peut les voir voler jusqu'en automne, uniquement la nuit autour des sources de lumière. Jusqu'à trois générations de pyrales du buis peuvent se succéder chaque année, la dernière passant l'hiver dans les cocons. C'est la raison pour laquelle la prolifération de la pyrale du buis est extrêmement rapide et invasive.


La pyrale du buis a été introduite par erreur en Europe depuis l'Asie, probablement en important des buis depuis cette partie du monde. En France, sa présence a été repérée en 2008 mais pourrait dater de plusieurs années auparavant. Cette espèce de ravageur ayant été importée, elle n'a pas de prédateurs naturels en Europe. Quelques animaux semblent néanmoins apprécier les manger, vous les trouverez plus bas dans ce guide.


Cet insecte destructeur de buis n'est pas urticant, il ne présente pas de danger pour l'homme et les animaux. Sa seule cible est le buis, il ne s'attaque pas aux autres plantes.

Traitements naturels contre la pyrale du buis
Reconnaitre le papillon pyrale du buis
Dégâts provoqués par les chenilles sur les feuilles de buis

Buis malade et invasion : les symptômes d'une attaque de pyrale.

Pour reconnaître une attaque de pyrale du buis, observez les feuilles de vos arbustes. Si vous observez que les feuilles sèchent et deviennent marron, puis tombent brutalement, c'est probablement que les chenilles ont élu domicile dans vos massifs.


Si vous observez plus attentivement vos buis, vous verrez que des fils soyeux et des toiles sont présentes sur les tiges et sur les feuilles. Des cocons sont tissés à la base des arbustes et des petits excréments verts sont visibles sur les branches les plus basses et le sol. La présence des chenilles finira de vous prouver que vos buis sont bien attaqués par la pyrale du buis.


Actuellement, il est très difficile d'enrayer une attaque de pyrale du buis. Mieux vaut traiter préventivement vos buis pour éviter qu'ils ne se fassent coloniser par ces petits insectes ravageurs.


Comment traiter la pyrale de buis ?

En prévention : installez des pièges à phéromones

Afin d'éviter une attaque de pyrale du buis, il faut empêcher les papillons de pondre des oeufs sur vos arbustes. Vous pouvez donc agir en prévention de plusieurs façons.


Durant la période d'activité des papillons, soit de juin à septembre environ, vous pouvez installer des voiles anti-insectes sur vos buis. Ce filet en polyamide, à mailles plus ou moins grosses, stoppe les insectes volants tout en laissant passer l'air, la lumière et l'eau nécessaires à vos arbustes. Bien qu'inesthétique, cette solution permet d'éviter la ponte d'oeufs sur vos arbustes, et par conséquent l'invasion de la pyrale du buis.


Si vous ne souhaitez pas couvrir vos buis tout l'été, commencez par installer des pièges à phéromones. Ces pièges sont spécialement conçus pour n'attirer que les papillons mâles de la pyrale du buis. Vous pouvez installer le piège dès le mois de mars, lors de l'éclosion des premières chenilles. Lorsque vous constaterez la présence de papillons dans votre piège, vous saurez que c'est le bon moment pour installer vos voiles anti-insectes.

Ces pièges rejettent des phéromones semblables à ceux des papillons femelles de cette espèce. Il vous suffit d'accrocher le piège à vos buis ou à proximité pour attirer les papillons mâles et les capturer. Vous évitez ainsi l'accouplement des papillons et la ponte des oeufs sur vos buis. Laissez le piège en place jusqu'à la fin de l'automne pour éviter la dernière ponte avant l'hiver.

Attaque de chenilles vertes sur un buis

En cas d'attaque

Si vous constatez la présence de papillons autour de vos buis, il faut en informer vos voisins s'ils en possèdent afin qu'ils les protègent. Vous pouvez également signaler la présence de la pyrale du buis sur l'application GéoInsecta, qui permet de suivre en temps réel les zones touchées par ce destructeur de buis.


Il existe très peu de solutions à mettre en place pour se débarrasser de la pyrale du buis au stade de papillon. La chauve-souris fait néanmoins partie des prédateurs naturels de ce papillon. Au moins 9 espèces de chauves-souris parmi les 34 espèces françaises se nourrissent de la pyrale du buis à son stade de papillon. En effet, les chauves-souris aiment chasser des proies abondantes, et c'est le cas de la pyrale du buis. Des abris à chauves-souris ont été installés dans certaines régions de France par les municipalités pour favoriser leur reproduction et l'augmentation de leur population. Vous pouvez vous aussi accueillir cet animal nocturne en installant dans votre jardin un abri à chauves-souris. Vous permettrez ainsi la sauvegarde d'un animal et vous éliminerez le prédateur de vos buis.

Pour tuer les papillons de la pyrale du buis, vous pouvez également fabriquer un piège lumineux. En effet, ces papillons de nuit sont attirés par la lumière. Pour fabriquer le piège, c'est très simple :

  1. Suspendez un drap blanc dans votre jardin à la tombée de la nuit.
  2. Placez une source de lumière devant ce drap : lampe torche, lampe UV…
  3. Récoltez les papillons attirés par la lumière et tuez-les.

Un autre piège consiste à superposer deux contenants transparents : celui du dessous contient la source lumineuse, tandis que le contenant supérieur est rempli d'eau et de liquide vaisselle. Attirés par la lumière, les papillons vont se retrouver piégés dans le liquide visqueux.

Comment détruire les oeufs de la pyrale et les chenilles ?

La lutte manuelle

Si vos buis sont attaqués par la pyrale, quelques méthodes peuvent vous aider à vous en débarrasser. Pour combattre la pyrale du buis, commencez d'abord par retirer les chenilles de vos arbustes à la main. Pour cela, vous pouvez soit les enlever branche par branche, soit secouer vos buis. Les chenilles sont sensibles aux bruits et aux vibrations, elles tomberont donc de vos arbustes. Pensez à installer un tissu au pied de vos buis pour récupérer plus facilement les chenilles.


Vous pouvez également arroser vos buis à l'aide d'un puissant jet d'eau, afin de déloger les cocons et les chenilles. Il faudra ensuite les récupérer et les tuer pour éviter leur prolifération.


Ce travail manuel peut être fastidieux et chronophage, vous pouvez donc le coupler à d'autres solutions.

Eradiquer les chenilles qui dévastent les buis

Les trichogrammes

Si vous avez observé des vols de papillons près de vos buis, il est nécessaire de les protéger afin que les éventuels oeufs pondus dessus n'éclosent pas. Pour cela, vous pouvez faire appel au trichogramme Trichotop Buxus, un micro-insecte qui s'attaque spécifiquement à la pyrale du buis. Ce parasitoïde va pondre à l'intérieur des oeufs du ravageur d'arbustes. Les larves obtenues vont venir manger le contenu des oeufs et ainsi éliminer les futures chenilles.


Les trichogrammes ne sont pas dangereux pour l'homme ou les autres animaux. Leur utilisation ne perturbe ni la faune, ni la flore. Une fois son travail d'élimination de la pyrale du buis terminé, cette guêpe miniature disparaît naturellement.


Leur utilisation est simple : dès les premiers vols de papillons, entre mai et juin, installez autant de diffuseurs que nécessaire pour protéger l'ensemble de vos buis. Ils sont efficaces immédiatement et leur action dure 2 semaines. Il est donc recommandé de renouveler l'opération 15 jours après la première diffusion. Faites de-même pour le deuxième vol, qui se déroule au mois de juillet. Vous pouvez réitérer l'opération pour le dernier vol, vers le mois d'octobre. Vous aurez ainsi nettement diminué la probabilité d'une attaque de chenilles sur vos buis, puisque les trichogrammes sont capables de détruire jusqu'à 90% des oeufs présents sur les arbustes.


Les nématodes

Les nématodes sont des micro-organismes qui se nourrissent spécifiquement de larves de la pyrale du buis. Ils ne sont pas dangereux pour les animaux domestiques ou pour l'homme.


Ils se présentent sous forme de poudre blanche. Les nématodes étant un organisme vivant, la poudre est à utiliser sous deux semaines pour que le traitement soit efficace. C'est une bonne solution curative, à utiliser dès l'apparition des premières chenilles sur vos arbustes et lorsque la température est supérieure à 12°C.


Pour éradiquer la pyrale du buis grâce aux nématodes, il suffit de suivre quelques étapes :

  1. Dans un pulvérisateur, mélangez la poudre avec de l'eau selon les indications données sur le sachet.
  2. Humidifiez le buis à traiter pour faciliter le déplacement des nématodes.
  3. Pulvérisez le produit sur l'ensemble de l'arbuste, en veillant à bien arroser sur et sous le feuillage. Privilégiez un arrosage tôt le matin ou à la tombée de la nuit.
  4. Renouveler l'opération au bout de 8 jours.

Les nématodes se déploient sur le feuillage, à la recherche de leurs proies. Ils se logent dans les larves et les chenilles de la pyrale du buis, se multiplient à l'intérieur et sécrètent des bactéries qui finissent par les tuer. Ils continuent ainsi jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de larves ou de chenilles à tuer.

Bacillus thuriengiensis

L'application d'un insecticide biologique à base de Bacillus thuringiensis est le traitement préventif et curatif le plus efficace. Il fonctionne de l'intérieur : les chenilles ingèrent le produit et leurs intestins sont alors endommagés par des cristaux protéiques toxiques. Elles ne peuvent plus se nourrir et meurent. Appliqué dès le mois de mars, l'insecticide sera ingéré par les larves et évitera l'éclosion des chenilles.


L'insecticide à base de Bacillus thuringiensis se présente sous la forme d'une poudre à diluer dans de l'eau. Cette solution est ensuite vaporisée sur l'ensemble du buis. Il est indispensable de traiter le massif de façon homogène et de bien vaporiser toutes les parties du buis : tiges, face inférieure et supérieure des feuilles.


Il est recommandé de renouveler l'opération sous 12 jours pour tuer les larves récalcitrantes. Ce produit se disperse avec l'eau, réitérez donc le traitement en cas de fortes pluies.


Attention, il est déconseillé d'utiliser un insecticide à base de Bacillus thuringiensis si vous avez pulvérisé des nématodes sur vos buis. En effet, les nématodes sont ciblés par cette bactérie et sont donc éliminés en même temps que la pyrale du buis. Ces deux méthodes de lutte contre la chenille mangeuse de buis ne sont donc pas complémentaires.

Les remèdes de grand-mère contre la pyrale du buis

La menthe poivrée


Parmi les remèdes de grand-mère, on trouve l'huile essentielle de menthe poivrée. Elle est plus souvent utilisée pour les petits maux du quotidien comme les maux de tête ou les troubles digestifs. Mais elle est également très utile au jardin. En effet, elle a un effet répulsif sur les chenilles mangeuses de feuilles.
Pour créer votre répulsif à base d'huile essentielle de menthe poivrée, versez dans un pulvérisateur 1 litre d'eau, 6 gouttes d'huile essentielle et 1 cuillère à soupe de savon noir. Secouez bien et pulvérisez sur la totalité de votre buis. Répétez l'opération 3 fois dans la saison.

La terre de diatomée


Une autre astuce est la terre de diatomée. Cette poudre sableuse, une fois dans l'organisme des chenilles, les entaille de l'intérieur et absorbe leur sang. Les chenilles de la pyrale du buis finissent ainsi par mourir.

Dispersez la poudre sur vos buis et secouez-les afin de répartir la terre de diatomée à l'intérieur des arbustes.

Les oeillets d'inde


Enfin, les oeillets d'Inde sont réputés pour repousser les chenilles grâce à son odeur poivrée.

Préparez une décoction en faisant macérer 100g de feuilles d'oeillets d'Inde dans 2l d'eau pendant minimum 24h. Portez le mélange à ébullition et faites bouillir 30mn. Une fois le mélange refroidi, pulvérisez-le sur vos buis pour repousser les chenilles de pyrale du buis.

Plantez des oeillets d'inde pour éloigner la pyrale du buis

De nouveaux prédateurs ?

A ce jour, il n'existe pas de prédateurs naturels en Europe pour éliminer la pyrale du buis. L'ingestion du buis rend les chenilles toxiques pour les oiseaux. Néanmoins, plusieurs études tendent à montrer que certains oiseaux commencent à s'y intéresser et à s'habituer à cette nouvelle proie. C'est le cas pour les moineaux et les mésanges, qui peuvent manger jusqu'à 300 chenilles par jour.


Pour attirer ces oiseaux dans votre jardin, commencez par installer des nichoirs près des arbres, entre 2m et 6m de hauteur. Puis, récupérez des chenilles de la pyrale du buis et posez-les au sol, sur votre terrasse ou à proximité des nichoirs. Les mésanges et les moineaux découvriront ainsi leur présence et les attaqueront directement dans vos buis.


Cette méthode n'est pas la plus sûre, les oiseaux ne s'attaquant aux chenilles de la pyrale du buis que depuis peu. Malgré tout, il est toujours intéressant de prendre soin des oiseaux et de la biodiversité.

Que faire après avoir traité vos buis ?

Même si vous avez l'impression de vous être entièrement débarrassé de la pyrale du buis, il est plus sage de vous en assurer en nettoyant vos arbustes à l'aide d'un puissant jet d'eau. Cela permettra de déloger les éventuels cocons et chenilles récalcitrants, mais aussi de nettoyer vos buis des déjections et des toiles restantes.


Il est également recommandé de procéder à une taille de vos buis pour les délester des parties infestées. Coupez les branches qui n'ont plus de feuillages, puis brûlez-les. Cela évitera une possible contamination sur l'ensemble de vos buis.


Vos buis sont desséchés et ont perdu leurs feuilles suite à des attaques répétées de chenilles ? Cela ne veut pas dire qu'ils ne peuvent pas s'en remettre. Il faut attendre un bon mois avant de tirer des conclusions, car c'est le temps nécessaire aux feuilles pour repousser.


Si vous vous apercevez finalement que les différents traitements n'ont pas fonctionné, il ne vous reste qu'à arracher vos buis et à les remplacer par des arbustes plus résistants, comme le chèvrefeuille arbustif.

A lire aussi
Tous nos articles Fiches Conseils Traitements Naturels
1617 clients notent l'ensemble du site fr.jardins-animes.com : 4.8/5