menu
Mon panier

Le palmier est courant dans nos jardins, au sud comme au nord de la France. Il apporte une belle touche exotique à nos extérieurs.
Volumineux et impressionnant, il habille un coin du jardin ou accueille les visiteurs devant la maison.

Malheureusement le palmier est aussi la cible de ravageurs tenaces qui peuvent rapidement conduire à sa mort.
Gare aux papillons et aux charançons qui dévorent les palmes ou le coeur du palmier !

S'il y a urgence, dirigez-vous directement vers nos traitements palmier !

Comment reconnaître un palmier malade ?

Les deux organes principaux du palmier sont les palmes et le coeur. Le palmier ne possède pas un tronc mais une tige, appelée stipe. Il ne possède pas non plus de branches mais des palmes.

Ces deux composantes, le stipe et les palmes, peuvent être attaqués par des parasites ou des maladies et présenter des signes de faiblesse.


Quels sont les symptômes et signes d'alerte d'un palmier malade ? Selon le ravageur responsable des dégâts, votre palmier peut présenter les symptômes suivants : palmes coupées, séchées, jaunissantes ou rongées, petites morsures, trous à la base des palmes, pourrissement des stipes, amas de fibres broyées...

  • Taches foncées sur les palmes :
    Les palmes présentent des taches brunes ou grises, elles jaunissent et se couvrent de mouchetures noires. Il s'agit de champignons, on parle alors d'une maladie cryptogamique causée par le sol et l'eau : "maladie des taches foliaires cryptogamiques".

    Coupez et brûlez les tiges touchées, y compris celles tombées à terre.
maladie des taches foliaires cryptogamiques sur palmier
  • Sciure et gomme sur le haut du stipe ou à la base des palmes :
    Ce sont les larves du Papillon Paysandisia archon qui forent le palmier pour s'y installer, provoquant un amas de sciure à l'entrée du trou. Le stipe se déforme et le palmier s'affaiblit.

    Il faut réagir vite. Plus les larves se multiplient, plus l'arbre souffre. Un traitement par nématodes est efficace (Némapalmier).
Sciure et gomme sur le haut du stipe ou à la base des palmes
  • Jaunissement et dessèchement des palmes :

    Les palmes jaunissent et présentent des perforations en ligne ou en arc de cercle, il peut s'agir aussi bien du papillon Paysandisia archon que du charançon rouge Rhynchophorus ferrugineus. Ces deux ravageurs se nourrissent de l'intérieur du stipe, provoquant un affaiblissement de l'arbre et la chute des palmes. Un traitement par nématodes est également efficace (Némapalmier).

Feuilles palmier perforées
  • Effondrement du houppier et des palmes :
    Une inclinaison anormale de la couronne et l'effondrement des palmes au niveau du houppier vous révèle la présence de charançons rouges au coeur du palmier.
    Lorsque les feuilles ont déjà la tête vers le bas, ce n'est pas bon signe. Le coeur du palmier est déjà rongé par les charançons.

Attaque Paysandisia archon sur palmier

Les ravageurs du palmier

Plusieurs parasites connus peuvent être à l'origine des symptômes décris ci-dessus.
Les 2 ravageurs majeurs en France sont le Papillon du palmier Paysandisia archon et le Charançon rouge du palmier Rhynchophorus ferrugineus.


La lutte contre ces 2 insectes tueurs de palmier est devenue essentielle ces dernières années car leur propagation est très rapide. Ils se reproduisent vite et attaquent les palmiers les uns après les autres, infectant les palmiers voisins à tour de rôle, faisant alors une hécatombe dans certaines régions. C'est le sud de la France le plus touché. La lutte préventive du charançon rouge du palmier est même devenue obligatoire par arrêté national.

Le papillon Paysandisia archon

Les symptômes

  • Palmes poinçonnées et perforées
  • Jaunissement et dessèchement des palmes
  • Galeries à la base des palmes
  • Affaiblissement général du palmier
  • Déformation du stipe, croissance oblique de la plante
  • Gomme et amas de sciures au sommet du stipe
  • Chrysalides ou exuvies à la base des palmes
Galeries dans le stipe du palmier créées par les chenilles du papillon PaysandisiaGaleries creusées par les chenilles du papillon
dans le stipe d'un palmier

L'insecte

Le papillon Paysandisia archon est un grand papillon de 9 à 11 cm d'envergure. Ses ailes sont brunes aux extrémités et les antérieures sont orange, mouchetées de noir et de blanc.
La chenille est grosse, blanchâtre et grasse. Elle mesure environ 8cm.


C'est la chenille qui est nuisible car celle-ci se nourrit des tiges et du tronc.


Un papillon de palmier femelle pond jusqu'à 200 œufs entre juin et septembre, répartis sur plusieurs palmiers (environ 12 oeufs par palmier). Les oeufs ressemblent à des grains de riz, visibles en haut du palmier et à la base des jeunes palmes.

Les larves éclosent se transforment ensuite en chenilles consommant l'intérieur du stipe pour se nourrir. Pendant l'automne et le printemps, elles creusent une galerie qu'elles nettoient chaque nuit, en rejetant un amas de fibres et déjection le long du stipe. Au début de l'été (juin), les chenilles se transforment en papillons, répétant ainsi le cycle.

Reconnaitre le papillon du palmier paysandisiaLarve du papillon tueur de palmier

Quelles sont les espèces sensibles au ver du palmier ?

Le papillon tueur de palmier s'attaque à de nombreuses espèces (une vingtaine au total), mais les dégâts les plus sérieux en France sont constatés majoritairement sur les espèces suivantes :

  • le Palmier de Chine (Trachycarpus)
  • le Palmier dattier des Canaries (Phoenix)
  • le Palmier nain (Chamaerops)
  • le Palmier bleu du Mexique (Brahea)

Le charançon Rhynchophorus ferrugineus

Les symptômes

Les larves des charançons créent un réseau de galeries dans le cœur du tronc affaiblissant très rapidement le palmier.
S'ils ne sont pas traités, les arbres meurent six mois après l'apparition des premiers symptômes.

  • Perforations au niveau de la couronne ou du stipe
  • Petits monticules bruns de fibres broyées à l'entrée des galeries creusées par les larves
  • Palmes rongées en biseaux
  • Dessèchement et chute des palmes
  • Inclinaison anormale de la couronne du palmier (désaxement ou dissymétrie)
  • Absence de palmes juvéniles au cœur du palmier
  • Effondrement progressif du houppier
Effondrement houppier palmier à cause des charançonsEffondrement du houppier

L'insecte

Le charançon rouge des palmiers Rhynchophorus ferrugineus est un coléoptère rouge orangé taché de noir qui détruit les palmiers en les rongeant de l'intérieur. Le mâle comme la femelle possède un rostre (sorte de trompe).
Les larves sont dodues et de couleur crème avec une tête brune. Elles mesurent environ 5cm.

Les femelles déposent leurs oeufs dans les tissus des palmiers entre mars et octobre. Les oeufs éclosent en moins d'une semaine. La larve se nourrit des tissus du palmier en creusant des galeries dans le stipe. Fragilisé, le palmier devient très vulnérable aux moisissures.


Originaire de pays d'Asie du Sud-Est, il est arrivé en France dans les années 2000. Encore plus redoutable que le papillon paysandisia, il menace aujourd'hui les palmiers de toute la côte méditerranéenne.

La difficulté réside dans le fait que les premiers symptômes d'une attaque de charançons rouges n'apparaissent que bien après le début de l'infestation. Il est alors souvent déjà trop tard pour sauver l'arbre. Les dégâts internes sont particulièrement importants, les palmiers fortement attaquées perdent leurs feuilles et meurent après le pourrissement complet du stipe.


Le charançon est considéré comme un insecte phytophage invasif. Sa lutte est obligatoire sur tout le territoire national.

Larve du charançon rouge du palmierCharançon rouge du palmier

Quelles sont les espèces sensibles au charançon rouge ?

L'essentiel des infestations de charançon rouge a été constaté sur les espèces suivantes :

  • le Palmier des Canaries (Phoenix canariensis)
  • le Palmier dattier (Phoenix dactylifera)
  • le Palmier de la Reine (Syagrus romanzoffiana)
  • la présence de papillons palmivores peut également favoriser l'entrée des charançons dans des espèces réputées moins sensibles, comme le Washingtonia

Traitements contre le papillon du palmier

Comment venir à bout de cet insecte xylophage ? Découvrez ci-dessous notre stratégie de lutte contre le Paysandisia archon.

Nématodes

Quoi ?

Les nématodes sont des vers microscopiques qui combattent les vers, les chenilles et les larves des ravageurs du jardin ou du verger. Invisibles à l'oeil nu, ils mesurent moins d'un millimètre. Ils en existent plusieurs variétés.

Pour combattre le papillon palmivore, ce sont les nématodes Sc (Steinernema carpocapsae) qui sont adaptés. Ils sont vendus sous le nom de NemaPalmier.


Comment s'attaquent-ils à leur proie ? Les nématodes pénètrent dans la larve par la bouche ou tout autre orifice et commencent à se nourrir. Ceci provoque l'émergence de bactéries spécifiques qui se propagent à l'intérieur de l'insecte et se multiplient très rapidement. L'insecte infecté meurt en quelques jours.


Respectueux des insectes utiles, des cultures et des animaux, le traitement par nématodes ne représentent aucun danger, ni pour la faune, ni pour la flore !

flèche

Comment ?

Mode d'emploi des nématodes anti palmivore : les nématodes sont livrés dans un sachet, mélangés à de la poudre d'argile. Il suffit de diluer avec de l'eau.

  • Les arbres doivent être humides avant l'application : attendre une pluie ou les arroser avant pour permettre aux nématodes de rechercher leur proie
  • Diluer les 50 millions nématodes dans 5 litres d'eau
  • Mélanger pendant 3 minutes pour les mettre en suspension
  • Compléter le mélange avec 5 litres d'eau et agiter
  • Pulvériser le haut du tronc (stipe) du palmier sur un mètre, jusqu'au bourgeon terminal (apex). Insister au niveau de la couronne (insertion des palmes sur le stipe) et continuer à agiter le mélange.

Les nématodes se déplacent à la recherche des chenilles à parasiter. Ils pénètrent dans leur corps et se multiplient à l'intérieur, entraînant leur mort en quelques jours...

Quand ?

Période d'utilisation des nématodes : la période de traitement dépend assez peu du vol du papillon. Il est conseillé de faire des traitements réguliers tout l'été, au moins une fois par mois. A noter qu'il est possible de stopper les traitements en juillet et août si les températures sont trop élevées (supérieure à 35°C au cœur du palmier). Il vaut mieux appliquer le produit en dehors des heures les plus chaudes.

  • JAN
  • FEV
  • MAR
  • AVR
  • MAI
  • JUIN
  • JUIL
  • AOUT
  • SEPT
  • OCT
  • NOV
  • DEC

Durée du traitement :  une fois par mois en mars, avril, mai, juin, (juillet et août s'il ne fait pas trop chaud), septembre et octobre, (la température interne du palmier doit être comprise entre 12 et 25°C).

Bacillus thuringiensis

Quoi ?

Le Bacillus thuringiensis est une bactérie naturellement présente dans la nature. L'insecticide biologique au Bacillus thuringiensis constitue une solution alternative aux nématodes, tout aussi respectueuse de la nature.

Le Bacillus de thuringe est efficace pour éliminer les jeunes chenilles encore présentes à la base des feuilles. Lorsque les chenilles grossissent et rentrent dans le bois du tronc, basculez sur un traitement par nématodes.

flèche

Comment ?

Le Bacillus thuringiensis se présente sous la forme de poudre à diluer puis à pulvériser sur le palmier :

  1. Diluez la quantité de poudre nécessaire dans de l'eau.
  2. Ajoutez le mélange dans le pulvérisateur.
  3. Mettre sous pression et pulvérisez sur les palmes en insistant bien au niveau de la jonction du stipe et des feuilles.

Le cœur du palmier doit être bien humidifié avant l'application du traitement.

Quand ?

Période d'utilisation du Bacillus : 4 traitements minimum sont conseillés. 2 à la fin de printemps ou début de l'été et 2 à la fin de l'été ou début de l'automne.

  • JAN
  • FEV
  • MAR
  • AVR
  • MAI
  • JUIN
  • JUIL
  • AOUT
  • SEPT
  • OCT
  • NOV
  • DEC

Traitements contre le charançon rouge

Piège à phéromone : la solution préventive

Quoi ?

Plutôt que de traiter directement vos palmiers avec les nématodes, l'utilisation d'un piège à phéromone vous donne des informations sur le degré d'infestation, et s'il y a lieu de traiter ou pas.

Principe de fonctionnement du piège : la fiole émet une phéromone qui attire à distance les coléoptères ravageurs. Remplit d'eau savonneuse, le piège capture les insectes qui finissent par se noyer.


Le piège a 2 avantages : 

  1. il permet de savoir s'il y a une présence de charançons dans votre secteur et donc un risque d'infestation
  2. il permet de diminuer le nombre de charançons et de limiter leur reproduction


Si vous constatez un grand nombre de charançons adultes piégés, pulvérisez également des nématodes sur le palmier pour agir en parallèle sur les larves.

flèche

Comment ?

Installation du piège contre les charançons ravageurs du palmier :

  1. Positionner le piège à distance des palmiers dans un rayon de 3 à 4 m.
  2. Placer en moyenne un piège pour 30 palmiers dans une même zone d'un rayon de 150 à 200 mètres.
  3. Enterrer au sol la partie basse du piège et la mettre à ras du sol. La remplir d'un mélange eau + savon + huile ménagère.
  4. Dévisser et ôter le bouchon du flacon diffuseur. Visser le diffuseur sur le volant puis refermer le piège.
  5. Durée de vie du diffuseur : 30 jours ou 120 jours environ selon le kit choisi

Quand ?

Période d'utilisation du piège à charançon : le piège s'installe durant la période de vol du Charançon rouge, soit de mars à novembre environ.

  • JAN
  • FEV
  • MAR
  • AVR
  • MAI
  • JUIN
  • JUIL
  • AOUT
  • SEPT
  • OCT
  • NOV
  • DEC

Nématodes : la solution curative

Quoi ?

Les nématodes sont des vers microscopiques qui combattent les vers, les chenilles et les larves des ravageurs du jardin ou du verger. Invisibles à l'oeil nu, ils mesurent moins d'un millimètre. Ils en existent plusieurs variétés.

Pour lutter contre le charançon rouge, ce sont les nématodes Sc (Steinernema carpocapsae) qui sont adaptés. Les mêmes que pour le papillon Paysandisia ! Très pratique si vous ne savez pas à quel ravageur vous avez à faire.


Pour rappel, les nématodes pénètrent dans la larve par la bouche ou tout autre orifice et commencent à se nourrir. Ceci provoque l'émergence de bactéries spécifiques qui se propagent à l'intérieur de l'insecte et se multiplient très rapidement. L'insecte infecté meurt en quelques jours.


Respectueux des insectes utiles, des cultures et des animaux, le traitement par nématodes ne représentent aucun danger, ni pour la faune, ni pour la flore !

flèche

Comment ?

Mode d'emploi des nématodes anti charançon : les nématodes sont livrés dans un sachet, mélangés à de la poudre d'argile. Il suffit de diluer avec de l'eau.

  • Les arbres doivent être humides avant l'application : attendre une pluie ou les arroser avant pour permettre aux nématodes de rechercher leur proie
  • Diluer les 50 millions nématodes dans 5 litres d'eau
  • Mélanger pendant 3 minutes pour les mettre en suspension
  • Compléter le mélange avec 5 litres d'eau et agiter
  • Pulvériser le haut du tronc (stipe) du palmier sur un mètre, jusqu'au bourgeon terminal (apex). Insister au niveau de la couronne (insertion des palmes sur le stipe) et continuer à agiter le mélange.

Les nématodes se déplacent à la recherche des larves à parasiter. Ils pénètrent dans leur corps et se multiplient à l'intérieur, entraînant leur mort en quelques jours...

Quand ?

Période d'utilisation des nématodes : pic de ponte au printemps et en automne. Juste après la ponte, les oeufs sont déposés dans les tissus de l'arbre et éclosent 2 à 4 jours plus tard. Les larves commencent alors à se nourrir en creusant des galeries. Traiter de mars à novembre, quand la température du sol ou du cœur de l'arbre est comprise entre 12°C et 25°C.

  • JAN
  • FEV
  • MAR
  • AVR
  • MAI
  • JUIN
  • JUIL
  • AOUT
  • SEPT
  • OCT
  • NOV
  • DEC

Durée du traitement :  une fois par mois en mars, avril, mai, juin, (juillet et août s'il ne fait pas trop chaud), septembre et octobre, (la température interne du palmier doit être comprise entre 12 et 25°C).
L'arrêté du 21 juillet 2010 relatif à la lutte contre le Rhynchophorus préconise des pulvérisations mensuelles aux mois indiqués ci-dessus.

Comment savoir si le cœur d'un palmier est mort ?

Les galeries creusées par les larves du charançon rouge ou les chenilles du papillon Paysandisia peuvent rendre le palmier plus fragile aux maladies et aux intempéries (froid, humidité, sécheresse...).
Le palmier devient alors très vulnérable au gel, au mildiou, à la moisissures ou autre infection bactérienne.


Le cas du froid : 
Quand le froid a pénétré le coeur, le palmier présente des signes de fatigue (les feuilles brunissent, sèchent ou deviennent pâles).
Pour savoir si le gel a été fatal et si le palmier est mort, il faut tester la résistance de la lance (tête de croissance du palmier). Si la lance se détache, c'est le signe que le cœur a commencé à geler. Attendez les beaux jours pour voir s'il produit de nouvelles palmes. Si le coeur est vraiment mort, petit à petit l'ensemble du palmier va sécher et mourir.


Le cas des ravageurs : 
La présence de feuilles vertes n'est pas toujours signe que le palmier est vivant. Les palmes encore fermées du cœur doivent être solidaires du stipe (tronc). Si elles se détachent quand on tire dessus, votre palmier est fortement atteint et la survie de celui-ci est compromise.

A lire aussi
Tous nos articles Fiches Conseils Traitements Naturels
1926 clients notent l'ensemble du site fr.jardins-animes.com : 4.7/5