menu
Mon panier

Au fur et à mesure que vous devenez un jardinier expérimenté, votre collection d'outils de jardinage a tendance à s'agrandir.

Généralement, nous commençons tous par l'essentiel : une pelle pour les gros travaux, un transplantoir pour les petits travaux et, bien sûr, un sécateur.


Bien que vous puissiez probablement vous contenter de ces trois outils, ce ne sont pas toujours les plus adaptés, ni les plus ergonomiques pour le travail à effectuer. Par exemple, avez-vous déjà essayé de creuser dans un sol argileux, rocheux ou extrêmement compacté, avec une pelle de jardin ? L'utilisation d'une fourche bêche est bien plus adaptée.


Alors, quel outil pour quel travail ? Quelle est la différence entre une bêche et une pelle ? Quel est l'intérêt d'une fourche bêche ?
Nous connaissons tous ces outils et pourtant nous nous demandons toujours lesquels sont les plus incontournables et les plus polyvalents. Comment choisir ? Voici un guide sur les outils de jardinage.

Pour creuser et faire des trous : la bêche


La bêche est le premier outil indispensable pour un jardinier.

Très polyvalente, elle sert pour beaucoup de travaux au jardin, notamment pour creuser, dresser des bordures, créer une tranchée, diviser la terre, amender le sol...


Elle est particulièrement adaptée pour creuser dans les terrains peu caillouteux, dans les sols souples et faiblement argileux. Pour les sols lourds, caillouteux et compact, une fourche bêche sera plus adéquat.


Selon les modèles, la pelle bêche dispose d'une surface plate plus ou moins longue et plus ou moins large. Le choix se fera en fonction du travail à réaliser et de la dureté de la terre.


La lame aiguisée de la bêche permet de couper le gazon en plaques, de couper les racines, de remodeler des parterres, de dresser les bordures ou de creuser des trous de plantation profonds.


Les bêches que nous proposons sont équipées de longs manches ergonomiques, pour faciliter le travail et pour permettre une manipulation avec le dos droit.

Pour planter : le transplantoir


Le transplantoir ! Le transplantoir est une petite pelle à main à manche court, très maniable. Elle est très utile au jardin, pour tous les petits travaux d'entretien, de rempotage ou de plantations !


Cette à outil manche court, ressemblant à une truelle, permet en effet de décompacter la terre, de mélanger votre substrat ou votre compost, de faire des trous pour les plantations ainsi que de repiquer vos semis.


Aussi utile au potager que pour l'entretien de vos bacs sur la terrasse ou le balcon !

C'est un outil de jardinage pas cher, qui représente un faible investissement pour une utilité variée.

Pour retourner ou aérer la terre : la fourche bêche


La fourche à bêcher est un outil polyvalent qui peut être utilisé pour retourner, aérer, creuser et ameublir tout type de sol.

La tête forgée est généralement constituée de 4 dents en forme de losange pour une résistance et une durabilité maximale.


Elle n'est pas à confondre avec la fourche à fumier ou la fourche à foin, qui sont elles courbées pour pouvoir ramasser et déplacer de gros tas de paillis, de fumier ou de déchets verts.


La fourche bêche est droite, sans courbures. Elle sert à creuser les sols durs ou caillouteux pour pouvoir les aérer.


Les dents robustes de la fourche sont capables de pénétrer dans les sols très compactés, argileux ou rocheux dans lesquels une bêche ne pourrait pas accéder. Elle peut donc également servir à créer une brèche dans un sol compliqué pour pouvoir ensuite insérer une bêche.


La fourche bêche, par sa force de pénétration dans le sol, permet de travailler le sol en préservant son dos, sans exiger une force particulière.

Pelle robuste haut de gamme pour le jardin
Pelle ronde de jardin

Pour transporter la terre : la pelle


La pelle bien sûr, l'outil indispensable pour soulever, ramasser et déplacer la terre, le gravier, la neige, le sable, le fumier...


Les pelles se présentent sous différentes formes et tailles, plus ou moins pointues selon la zone à travailler et son étroitesse.

Certaines sont conçues pour des tâches particulières telles que pelleter la terre, creuser des tranchées longues et étroites dans des espaces confinés ou poser des tuyaux et des câbles.... d'autres peuvent être multitâches.


Une pelle pointue sera idéale pour creuser dans les terres dures, diviser les vivaces, découper les bordures, trancher les racines... alors qu'une pelle ronde sera d'avantage efficace pour transporter terre ou matériaux.


Celles que nous proposons sont toutes équipées d'un repose-pied large pour gagner en efficacité lorsque vous creusez et pour protéger vos chaussures.

Pour enlever les mauvaises herbes : sarcloir, houe et déracineur


Le sarcloir ou la houe permet de désherber en surface, dans des endroits étroits : au milieu des plantations, dans un parterre de fleurs, entre les rangs du potager...


Maniable, la houe se faufile partout et permet d'éliminer les plantes indésirables qui poussent au milieu de vos plantes.

Elle est très efficace pour les jeunes mauvaises herbes ou les mauvaises herbes à racines courtes.


Pour les indésirables plus costauds et plus tenaces (comme les chardons, pissenlits et plantains), préférez une cuillère ou une fourchette à désherber. Pour des mauvaises herbes aux racines très profondes, préférez un outil déracineur.

Pour les semis : presse-motte et transplantoir

Pour faire ses semis en quantité et sans pot, rien de mieux et de plus efficace qu'un presse motte.

Écologique, il évite l'utilisation de godets en plastique. Vous plantez vos graines directement dans une motte de terre préformée grâce au gabarit en acier.


Il existe différentes tailles, selon les modèles ils vous permettent de former 4, 12 ou 20 mottes en une seule fois.

Remplissez le presse motte de terre et pressez pour découper la terre en carrés.


En acier galvanisé, il est robuste et durable.

Pour éviter les manipulations pendant la croissance des semis, déposez directement les mottes de terre sur un plateau. Ainsi, déplacez le plateau en fonction de la lumière et versez de l'eau au fond pour arroser les jeunes pousses tout en douceur.


Pour la phase de repiquage, optez pour une petite pelle à main aussi appelée transplantoir. C'est l'outil le plus polyvalent et le plus indispensable... Elle sert à rempoter, mélanger, creuser, transporter et planter !

Pour affiner la terre : griffe de jardin et râteau

Avant de faire vos plantations, surtout si vous semez en ligne ou en poquet, l'affinage de la terre est important. Pour cela, la griffe de jardin ou le râteau peuvent être utilisés, au choix.


La griffe de jardin permet un travail de précision, elle est la plus adaptée lorsque vous travaillez en ligne au potager ou lorsque vous avez des plantations à faire dans des zones étroites, un bac ou un parterre de fleurs.


Le râteau est lui plus adapté pour les grandes surfaces, lors de la préparation du potager au printemps ou si vous souhaitez semer du gazon.

En plus d'affiner la terre, il permet de la répartir uniformément et d'obtenir une surface plane.

Quel outil pour désherber ?

Le désherbage est probablement l'une des tâches de jardinage les plus désagréables, parce qu'il s'agit d'un travail difficile et qu'il ne semble jamais être terminé. Alors, quelle est la meilleure façon d'éliminer les mauvaises herbes de votre pelouse ?


Il n'y a pas de réponse simple ; la meilleure méthode et/ou le meilleur outil dépend d'un certain nombre de facteurs.

  • vous : par exemple, la force et la dextérité de votre main, votre capacité à vous agenouiller et à vous étirer, le temps et la patience dont vous disposez
  • le type et la quantité de mauvaises herbes : comme les mauvaises herbes à longues racines pivotantes, à grosses mottes, à stolons, traçantes, profondes ou non, annuelles ou vivaces...
  • les conditions : type de sol et niveau d'humidité, où les mauvaises herbes sont, par exemple, en bordure de jardin, entre les pavés de la terrasse, au potager...

Que vous soyez un jardinier tolérant ou un jardinier qui aime que tout soit parfait, vous devrez quand même désherber votre jardin de temps à autre.

Le désherbage est important car il aide à garder vos plantes en bonne santé. Les mauvaises herbes inhibent la croissance des plantes en se disputant l'humidité et les éléments nutritifs du sol. Si vous ne désherbez pas, vos plantes risquent d'être envahies ou étouffées.


Comment éviter les mauvaises herbes ?

Bien qu'il n'y ait aucun moyen d'empêcher complètement les mauvaises herbes de pousser, il existe plusieurs façons de réduire leur nombre et leur vigueur, notamment en paillant abondamment votre sol et en enlevant les mauvaises herbes avant qu'elles ne montent en graines.

Malgré tout, peu importe la diligence avec laquelle vous essayez d'empêcher les mauvaises herbes de pousser, il y en aura toujours et vous devrez trouver un moyen de les éliminer.


Il existe deux types d'outils de désherbage de base - à manche court et à manche long.


Les outils à manche court sont les meilleurs outils pour travailler à genoux dans les espaces restreints ou serrés. Vous trouverez notamment la cuillère à désherber ou la fourchette à désherber, très pratique pour le plantain, renouée, bugle, consoude, lierre... Mais aussi le grattoir, très utile pour désherber entre les pavés ou les dalles d'une terrasse, notamment pour enlever la mousse.

Le couteau à chardon, avec sa lame en V, permet lui de déloger les chardons et pissenlits sans laisser de traces.

Les outils à long manche vous permettent de vous tenir debout pendant le désherbage et de couvrir une plus grande surface.


Vous trouverez dans cette gamme l'outil déracineur pour racines profondes pour venir à bout de vos bambous ou autre plantes indésirables dont les racines sont ancrées profondément dans la terre.

Il y a aussi le désherbeur mécanique, sorte de pince qui permet d'arracher les chardons ou les pissenlits avec leur racines. Passe-partout, il permet de nettoyer vos massifs ou parterres de fleurs étroits.


Le sarcloir permet également un travail de finition pour les mauvaises herbes à racines courtes, pour nettoyer entre les plates bandes ou les rangées du potager.


Zoom sur la fourche à bêcher écologique Guérilu, selon le concept de la grelinette


Cette fourche à 5 dents s'inspire du procédé inventé par Mr Grelin et son outil appelé la Grelinette, tout en apportant une amélioration ergonomique.

La guérilu permet de travailler le sol en douceur, sans le retourner. En plantant ses griffes dans la terre et en effectuant un mouvement de va et vient, vous aérez la terre sans détruire la vie microbienne du sol. Elle est idéale pour le potager en permaculture.


L'outil Guérilu a été mis au point par un jardinier kinésithérapeute pour permettre un travail sans effort, qui ne sollicite pas le dos.

Finies les courbatures dues au bêchage. Le travail se fait à reculons. Enfoncez les dents dans la terre, ramenez l'outil vers vers vous en maintenant le dos bien droit. Les manches de l'outil passent de part et d'autre du corps pour éviter les torsions et le mal de dos. Basculez la guérilu de droite à gauche et d'avant en arrière pour bien émietter la terre. La terre est soulevée et aérée, sans effort.

Des outils pour le jardin de qualité, robustes et forgés à la main : choisissez la marque Sneeboer

D'une qualité que vous ne trouverez pas en magasin de jardinage, les outils de jardin Sneeboer en acier inoxydable sont tous fabriqués à la main, par des artisans forgerons.

Ces maîtres artisans qualifiés utilisent des techniques traditionnelles de forge pour transformer des outils anciens en outils ergonomiques et innovants. Vous trouverez alors de multiples modèles de pelle, de bêche, de griffe... chacune intégrant une particularité pour la rendre propre à une utilisation bien spécifique.

L'assemblage manuel et l'acier utilisé confèrent aux outils de jardinage Sneeboer une solidité incomparable. Leur objectif étant de créer des outils haut de gamme, qui se transmettent de génération en génération.

A lire aussi
Tous nos articles Fiches conseils Jardinage
1485 clients notent l'ensemble du site fr.jardins-animes.com : 4.8/5