menu
Mon panier

Qu'est-ce que le lombricompostage ?

Le lombricompostage (ou vermicompostage) est une technique utilisant un processus naturel et écologique consistant à placer dans un récipient, des vers qui se nourrissent des déchets organiques que nous leur apportons régulièrement suite à la préparation des repas.


Grâce au travail des vers (qui ne dorment jamais !), recyclez une grande partie de vos ordures. Nourrissez les vers avec vos déchets de cuisine crus, épluchures de légumes et fruits bio, coquilles d'œufs, papier alimentaire et cartons biodégradables.


Ces vers (vers du fumier) mangent jusqu'à l'équivalent de leur poids par jour de matière organique et réduisent par 5 le volume initial qu'ils absorbent.
Après une phase de digestion, les vers rejetteront une matière dépourvue d'odeur, de la consistance d'un terreau appelé lombricompost.

Les avantages d'un lombricomposteur par rapport à un composteur classique
Les avantages et points clés du lombricompostage

Ce terreau est un engrais de grande qualité, favorisant la croissance de vos plantes.
Riche en phosphore, en magnésium et en calcium, la matière obtenue est un excellent amendement pour enrichir le sol de vos potagers, de vos massifs ou de vos parterres de fleurs.


En résumé, le lombricompostage est une façon de produire du compost à partir de matières végétales à l'aide de vers de terre !

› Un geste pour l'environnement !

Le lombricomposte contient un pourcentage plus élevé de macro et de micro nutriments que le compost de jardin.

Outre d'autres éléments nutritifs, le lombricompost favorise la croissance des plantes, évite les maladies, augmente la porosité et l'activité microbienne du sol et améliore la rétention d'eau et l'aération.


Le lombricompost est également bénéfique pour l'environnement en réduisant le besoin d'engrais chimiques et en diminuant la quantité de déchets envoyés dans les décharges. Jusqu'à 30% de vos déchets ménagers recyclés !


La production de lombricompost est à la hausse dans le monde entier et son utilisation augmente, surtout dans les pays occidentaux, en Asie-Pacifique et en Asie du Sud-Est.

Pour commencer à diminuer vos poubelles et récolter du bon compost, il suffit de vous équiper :

  • d'un composteur spécial, qu'on appelle lombricomposteur,
  • de lombrics spécialisés dans la digestion des déchets,
  • de vos épluchures et restes de cuisine.

Vous choisirez votre lombricomposteur en fonction de la quantité de déchets de cuisine que vous produisez, de la taille de votre ménage et de la place dont vous disposez pour l'installer (balcon, terrasse, jardin ou intérieur). En effet, les principales différences viennent de leur contenance et leur taille.

C'est un appareil inodore et ludique pour les enfants qui apprendront à trier leurs repas et à s'occuper d'un éco-système vivant.


Pour acheter votre lombricomposteur, référez-vous à notre guide comparatif "Comment choisir son lombricomposteur ?".

Lombricomposteur appartement Lombribox

Quels aliments peut-on donner à manger aux vers ?

Quels déchets peut-on mettre dans un lombricomposteur ?


En gros, tout ce qui est biodégradable peut être mis dans votre lombricomposteur. La plupart des utilisateurs évitent la viande, la graisse et les os parce qu'ils sont plus difficiles à digérer pour les vers et qu'ils peuvent développer de mauvaises odeurs lorsque les vers travaillent dessus.
Les restes de légumes de cuisine comme les pelures de légumes et les noyaux sont bons. Les coquilles d'œufs, du pain dur et le marc de café peuvent être mis également.


Comme pour nous, plus la nourriture est variée, plus votre compost sera de meilleure qualité.
Plus vous couperez vos déchets en petits morceaux, plus vous faciliterez le travail des lombrics et produirez du compost rapidement.

La nourriture appropriée


  • Épluchures de fruits et légumes
  • Sachets de thé, les filtres et marc de café
  • Coquilles d'oeufs écrasées (aide à la digestion des vers)
  • Papier non imprimé et emballage cartonné (découpés en petits bouts - évitent l'humidité)
  • Poussière du sac aspirateur, cheveux et poils d'animaux
  • Litière de hamsters et gerbilles
  • Fumier de cheval et bouse de vache
  • Carton de papier toilette et rouleau d'essuie-tout
  • Sciures de bois

La nourriture à éviter


  • Oranges et citrons, trop acides
  • Graines de plantes
  • Restes de végétaux malades (peuvent déranger les vers)
  • Tontes de gazon et feuilles (augmente la température dans le système)
  • Déjections de chats et de chiens (portent des pathogènes humains)
  • Huile de cuisson, viande, résidus de poisson
  • Fromage, beurre, produits d'origine animale
  • Eviter les aliments contenant de la levure

Peut-on utiliser les vers de terre du jardin dans son vermicomposteur ?

Non !
Les vers de terre que l'on trouve couramment dans la terre sont des travailleurs acharnés. Ils font aussi du compost en digérant les matières végétales que l'on trouve dans les jardins. Ils transportent ce compost de la surface vers le sol, où ils excréteront, en creusant profondément. Les éléments nutritifs contenus dans leurs déjections sont alors disponibles pour les racines des plantes. Mais c'est exactement la raison pour laquelle ils ne peuvent pas être utilisés dans les lombricomposteurs.


Les vers de terre ont besoin d'un sol profond. Or les vermicomposteurs sont très peu profonds, de sorte que les vers de compost qui n'ont pas besoin de s'enfouir et qui vivent près de la surface du sol sont beaucoup plus adaptés pour transformer vos déchets de cuisine !

Il existe près de 3600 variétés de vers de terre qui sont divisés en deux types : ceux qui creusent et ceux qui ne creusent pas. Les espèces de vers de terre rouges, comme Eisenia foetida, sont les plus efficaces pour la fabrication de compost. Les vers de terre non creuseurs mangent 10% de terre et 90% de déchets organiques ; ceux-ci transforment les déchets organiques en lombricompost plus rapidement que les vers de terre creuseurs.


Trois espèces ont été retenues pour leur qualité à ingurgiter de grosse quantité de nourriture (vos déchets) et à se reproduire rapidement :

  • Eisenia Foetida : c'est le "ver du fumier". Rouge tigré de gris ou de jaune, il préfère les matières en décomposition
  • Eisenia Andreï : c'est le "ver de Californie" ou "ver rouge". De couleur très rouge, ils préfèrent quant à eux les matières fraîches. Contrairement à ce que son nom laisse entendre, il est bien français !
  • Dendrobaena veneta

Les lombrics sont gloutons et peuvent ingurgiter jusqu'à 1 fois leur poids par jour de nourriture ! Ainsi avec un maximum de 6000 vers dans le lombricomposteur ecoworms, le rendement peut atteindre jusqu'à 1.5 kg de compost par jour ! Très fertiles, un vers peut donner naissance à 500 vers dans une année.

Ils aiment l'humidité, l'obscurité (ils craignent la lumière) et travaillent efficacement entre 15 et 25°C.

Où se procurer des vers de terre pour composteur ?
Vers pour lombricomposteur
<em><a id='comment_utiliser_le_lombricompost_' /> </a></em>Comment utiliser le lombricompost ?

Comment utiliser le lombricompost ?

› Le lombricompost est prêt à l'emploi.
Il ne brûle pas les racines et peut être utilisé pur directement en épandage, pour le repiquage de vos plants (mélangé avec un peu de terre), aux pieds de vos plantations en pleine terre mais aussi en pot.
Au jardin, il s'utilise au potager ou dans les massifs pour rendre les plantes plus productives et plus résistantes aux maladies.


› Quelles sont les étapes pour récupérer le lombricompost ?
Dans un lombricomposteur classique à étages, vous pouvez récupérer le lombricompost que les vers ont fabriqué au bout de 3 mois environ, lorsque le vermicompost a pris une couleur brune.

› Comment séparer les vers du compost ?
Les vers sont attirés par la nourriture "fraîche". Il suffit donc d'installer un nouveau plateau au dessus du plateau dans lequel ils se trouvent et d'y déposer vos restes d'aliments. Naturellement les vers vont migrer vers le plateau supérieur.

Le contenu de l'étage ainsi délaissé peut être ainsi versé dans un bac ou directement aux pieds des plantations. Si certains vers sont encore présents dans le plateau, vous pouvez tamiser la terre pour les récupérer et les remettre dans le lombricomposteur.


Récolte d'un engrais liquide 100% naturel : le thé de compost

Un sous-produit du processus est un liquide foncé, appelé thé de lombricompost. Il procure aux plantes les vitamines et minéraux dont elles ont besoin pour leur croissance et évite un rempotage trop fréquent, source de stress pour les plantes.


Contrairement au lombricompost et au compost, ce thé peut être appliqué directement sur le feuillage des plantes, pour améliorer la suppression des maladies. Le thé lombricompost peut aussi être appliqué au sol comme supplément entre les applications de compost pour augmenter l'activité biologique.


Le lombricompostage vous permet alors de récolter gratuitement un compost 100% naturel, riche pour vos plantations et un engrais liquide bio, excellent pour vos plantes, fleurs et massifs.

Récolter un terreau riche et un engrais pour plante naturel appelé lombricompost grâce au composteur
Récolte d'un terreau riche et d'un engrais pour plante naturel appelé lombricompost
A lire aussi
Tous nos articles Fiches conseils Jardinage
1689 clients notent l'ensemble du site fr.jardins-animes.com : 4.8/5