menu
Mon panier

jardins animés

jardin bio, utile et déco

depuis 1995

Site Sécurisé

DÉCO de Noël et IDÉES cadeauxDéco & Cadeaux de Noëlje découvre
Semaine européenne de la réduction des déchets !10€ offertsdu 16 au 24 novembreplus d'info

Les bienfaits des oiseaux au jardin

Pourquoi est-il intéressant d'attirer les oiseaux dans son jardin ? Il y a plusieurs raisons d'accueillir les oiseaux et de faire en sorte qu'ils s'installent autour de la maison !

Tout d'abord pour profiter de leur chant et de leurs jolies couleurs ! Se réveiller avec le chant des oiseaux et les observer faire des allers retours est source de bien-être et de détente. Dès le matin, à la maison, vous entendrez le pinson et apprécierez le ballet des oiseaux.


Parallèlement agissez pour leur protection. Avec une urbanisation grandissante, les oiseaux sauvages ont de plus en plus de mal à trouver des endroits calmes où installer leur nid et à trouver de la nourriture. En période hivernale, les insectes se font rares et ils ont besoin d'un abri au chaud pour survivre. Accueillir les oiseaux permet de participer à la préservation de la faune et de la flore.

Profitez-en pour sensibiliser les enfants sur le sujet de la biodiversité. En plus de profiter d'un joli spectacle quotidien, ils bénéficieront d'un apprentissage pédagogique et ludique.

Les bienfaits d'attirer les oiseaux dans le jardin

Par ailleurs, on recense en France environ 500 espèces d'oiseaux qui sont très utiles dans la lutte naturelle contre les insectes nuisibles. Véritables auxiliaires, ils jouent un rôle essentiel au jardin en participant au bon équilibre de la nature. C'est le cas par exemple de la mésange qui chasse les larves, pucerons, charançons et chenilles processionnaires du pin. Le moineau friquet lui se nourrit de nombreux indésirables au potager : hannetons, doryphores, taupins, pucerons, cochenilles, fourmis... L'étourneau sansonnet se régalera des araignées, cloportes, mille-pattes, punaises, mais aussi des escargots et limaces.

Comment attirer les oiseaux dans son jardin ?

Commencez par faciliter leur installation à proximité de votre maison en créant un cadre idéal pour leur nidification. Conservez les arbres, les haies et la végétation dans votre jardin autant que possible. Privilégiez les arbres locaux et les haies faites d'essences de votre région.

Mettez-leur à disposition de quoi se nourrir, boire et se laver. Aménagez un point d'eau, installez un bain d'oiseau et accrochez une mangeoire que vous remplirez de graines régulièrement pendant les périodes de froid. Achetez un nichoir adapté à l'espèce d'oiseau que vous souhaitez attirer pour lui fournir un abri pour l'hiver.
N'utilisez pas d'insecticides ou de produits chimiques qui pourraient leur nuire.

Installer une mangeoire

Vous pouvez préserver la biodiversité en aménageant un petit espace sur votre balcon pour attirer les oiseaux et les admirer. Mésange, roitelet, moineau chardonneret... pour les nourrir, installez une mangeoire à oiseau et garnissez-la de graines ou de quelques cacahuètes non salées et broyées !

Il existe un large choix de modèles : mangeoire en bois, mangeoire transparente, mangeoire sur pieds ou mangeoire à suspendre ! Pensez à l'équiper d'un dôme anti écureuil (bien trop gourmands, ils volent la nourriture pour constituer leurs réserves).


Sur Jardins Animés, vous trouverez des mangeoire dans tous les styles et de toutes les tailles.
Ornez par exemple votre jardin avec une mangeoire décorative en acier au look vintage ! Vous observerez le spectacle vivant des oiseaux qui se relaient dont les grives, les verdiers et les pinsons. Ce modèle à suspendre avec un crochet servira aussi de bain d'oiseau.

Craquez pour celle en forme de Fleur de lotus ! Egalement très décorative avec sa patine rouillée, elle sublimera votre éden. En fer et sur pieds, elle se veut très pratique car l'eau s'écoule et les graines restent sèches.

Ceux qui souhaitent préserver l'environnement opteront pour un perchoir couvert, fait en bois FSC et toit végétalisé. Son plateau mobile facilite son remplissage et son nettoyage. Les gros oiseaux dont les pigeons ne sont pas invités à manger les aliments des petites mésanges.


Vous habitez une maison avec des baies vitrées ? Nous vous fournissons des autocollants effaroucheurs de prévention à mettre sur vos fenêtres pour empêcher les accidents d'oiseaux.

Accrocher un nichoir

Les nichoirs fournissent aux oiseaux un environnement sûr et confortable. Il est important de suivre quelques règles pour l'installer, notamment la hauteur (entre 2 et 4 mètres de haut), l'exposition (privilégiez le nord/est) et l'isolement. Il faut en effet penser à protéger les habitants des prédateurs et des intempéries.


  • Ne pas installer les nichoirs trop près les uns des autres. Si vous en installez plusieurs, prévoyez plusieurs mètres de distance entre chaque. Les oiseaux sont territoriaux et pourraient développer un comportement agressif entre voisins. Certains oiseaux sont heureux de vivre en colonies, comme les moineaux et les étourneaux. A contrario les mésanges et les rouges-gorges ont besoin d'espace. Si vous avez un jardin de petite taille, commencez par un seul nichoir.
  • Protégez votre nichoir des intempéries. L'avant du nichoir doit être incliné verticalement ou légèrement vers le bas pour empêcher la pluie de pénétrer dans le nichoir. Assurez-vous qu'il est à l'abri des vents dominants, de la pluie et d'un fort ensoleillement.
  • Placez-le en hauteur. Prévoyez une hauteur minimum de 1.50m à partir du sol, la moyenne étant 3 mètres.
  • Assurez-vous que l'entrée est dégagée. Donnez aux oiseaux une trajectoire de vol dégagée jusqu'au nichoir. Évitez le désordre autour de l'entrée pour qu'ils aient un accès facile et rapide au nid. Une exception pourrait être le nichoir du merle ; il préfère le couvert d'un feuillage naturel autour de son nichoir.
  • Attention aux prédateurs. Assurez-vous que les chats et les écureuils ne peuvent atteindre le nid.
  • Tenez le nichoir à l'écart des mangeoires. Les niveaux élevés d'activité des oiseaux visiteurs pourraient perturber les couples nicheurs.
  • Installer-le à la bonne période. Traditionnellement, les nichoirs pour petits oiseaux sont installés au printemps - les couples commencent à prospecter dans la deuxième moitié de février, de sorte qu'un nichoir installé à la fin de l'hiver a de bonnes chances d'attirer les oiseaux nicheurs. Cependant, il n'est jamais trop tôt ni trop tard pour installer un nichoir, car certains oiseaux s'en servent pour se percher pendant les mois d'hiver.

Quand installer le nichoir ?

La plupart des oiseaux de jardin commencent à penser à construire leur nid au printemps. Certains sont plus précoces, comme la mésange à longue queue, qui niche dès février. D'autres, comme le chardonneret et la mésange bleue, ne pondent pas d'œufs avant la fin avril ou mai.

La mésange bleue est la plus susceptible d'utiliser un nichoir. Bien qu'elles ne pondent pas d'œufs avant avril ou mai, elles commencent la sélection des sites de nidification plus tôt dans l'année. Certains oiseaux utilisent un nichoir en hiver pour se percher. Il leur fournit un endroit sûr, chaud et sec pour un petit oiseau.

Cependant, les oiseaux peuvent mettre du temps à se sentir à l'aise avec un nouveau produit qui vient s'ajouter à leur environnement. Parfois les oiseaux s'y installent que l'année d'après.


Plus il est disponible longtemps, plus les oiseaux ont de chances de le découvrir et de le considérer comme un foyer potentiel. Pour ce qui est de mettre quelque chose à l'intérieur d'un nichoir, le meilleur conseil est de ne pas y ajouter de matériaux de nidification ou de litière, quels qu'ils soient.

Mettre à disposition un bain d'oiseau

Placer un bain d'oiseau dans votre jardin présente bien des avantages. Il permet d'attirer les oiseaux, garants d'un bon équilibre pour le jardin et le potager. Utiles en lutte biologique, les oiseaux mangeant les insectes nuisibles. Le bain d'oiseau attire également les petites bêtes indispensables à la pollinisation des cultures.


Les oiseaux ont du mal à trouver des points d'eau à cause de l'urbanisation. Pourtant ils ont un besoin en eau très important : pour boire, pour nettoyer leurs plumes et les lisser en hiver pour isoler leur plumage.

Eau et nourriture sont importante au printemps car les oiseaux construisent leur nid avec de la boue. C'est le cas des hirondelles et des martinets qui aiment en construire des nouveaux ou bien réparer ceux de l'année passée.


Si vous possédez un balcon, vous pouvez mettre de l'eau dans une soucoupe pour admirer le chardonneret élégant venir faire sa toilette.

Placez un bain d'oiseaux dans un endroit bien visible pour qu'ils puissent veiller sur leurs prédateurs, comme le chat! Dans tous les cas, un abreuvoir dans un jardin ou sur un balcon servira de lieu de baignade. Enfin, si vous voulez voir des groupes de moineaux et des étourneaux, prévoyez plusieurs points d'eau !

Pourquoi faut-il nourrir les oiseaux en hiver ?

En hiver, pour affronter le gel et le froid, les oiseaux manquent de protéines et de graisse car les insectes ont disparu. L'urbanisation, toujours plus importante, rend le travail compliqué : plus de bocages, de moins en moins de zones sauvages... Les pratiques agricoles ont également un effet négatif : plus de graines dans les champs, l'utilisation des pesticides qui tuent les insectes dont les oiseaux se nourrissent habituellement… Les oiseaux ne trouvent plus de quoi se nourrir.


Pour passer l'hiver, les oiseaux ont besoin de se revigorer et de se nourrir de lipides pour leur donner de l'énergie. Les semences sont rares et les rations sont maigres. Les oiseaux qui se nourrissent en plein vol ne trouvent plus d'insectes. Pour résister au froid, les volatiles doivent manger toute la journée. Une mésange peut même engloutir l'équivalent de son poids.

En hiver, les jours sont plus courts donc le temps de recherche pour s'alimenter se trouve diminué. En cas de gel ou d'une couche de neige au sol pendant plusieurs jours, le rouge-gorge est en difficulté. Les mésanges, le pinson et les autres oiseaux comptent sur votre alimentation dès les premiers frimas en automne.

Nourrir les oiseaux du jardin en hiver
Acheter des boules de graisse pour les oiseaux

Au mois de mars, il y a encore des intempéries que l'on appelle "giboulées de mars". Au printemps, c'est un véritable chassé-croisé entre les oiseaux qui partent et ceux qui arrivent et les volatiles ont tendance à avoir très faim.

C'est aussi une période de nidification, alors le nombre d'oiseaux du jardin peut tripler. Il faut donc garder des mangeoires en place avec des aliments de choix afin de les nourrir jusqu'à la fin du mois de mars. Début avril, il faut arrêter progressivement les nourrir.


En effet, lorsque les beaux jours reviennent et avec eux les insectes, les oiseaux doivent retrouver leur indépendance pour ne pas devenir dépendants de l'Homme. En leur fournissant de la nourriture toute l'année, les mâles risquent de picorer dans les jardins trop longtemps et de démarrer leur chant nuptial avec une chance amoindrie de constituer une famille. Les femelles, elles, risquent de pondre plus tôt et couver moins longtemps leurs petits.


En été, la végétation luxuriante des jardins est un véritable paradis pour les oiseaux. Par ailleurs, ils mangent du millet, des vers de terre, des fruits et des insectes et trouvent des céréales lors de la moisson.

Qu'est-ce que les oiseaux mangent ? Que leur donner à manger ?

Pour passer l'hiver, les oiseaux ont besoin d'une nourriture riche en lipides et d'une eau à température ambiante. Parmi les volatiles, la mésange bleue boit beaucoup plus durant la saison hivernale. D'autre part, plus l'alimentation est variée et le nombre de mangeoires important plus vous attirerez toutes les espèces d'oiseaux.


les graines de tournesol figurent parmi les meilleurs denrées car elles contiennent notamment des lipides et conviennent à beaucoup d'oiseaux dont le moineau et les étourneaux sansonnets. Les fruits abîmés tombés des arbres, eux, font le bonheur de la grive musicienne.

Les aliments indispensables

Vous pouvez leur fournir à picorer l'ensemble de ces aliments :

  • Des boules de graisse et de préférence de la graisse d'origine végétale.
  • Des miettes.
  • Des vers de farine appréciés des insectivores dont le rouge-gorge et le roitelet.
  • Des pommes de terre destinées à la grive ainsi que des pâtes et du riz cuit au moineau.
  • Des céréales comme le mais, le blé et le millet.
  • Les flocons d'avoine et de tournesol.
  • Les fruits dont les pommes et les poires pour les grives et les merles.
  • La noix de coco fraîche pour attirer la mésange.
  • Les fruits secs : le raisin, les noisettes et les amandes décortiquées.
  • Les cacahuètes non salées.


Vous pouvez tout à fait fabriquer les boules de graisse avec de la graisse végétale sans sel. Il faut vous procurer des mélanges de graines pour oiseaux, des noix cassées ainsi que de la ficelle et un morceau de bois. Il suffit alors d'accrocher une boule solidifiée à une branche d'arbre.
Vous avez aussi la possibilité d'enduire une pomme de pin bien connue des étourneaux et des autres oiseaux.

Les aliments à éviter

  • Les aliments salés.
  • Le lait très indigeste ne convient pas aux oiseaux sauvages et peut être une cause de mortalité.
  • Les larves de mouches ou asticots sont à proscrire car ils peuvent perforer l’estomac des oiseaux.
  • Certains déchets de pâtisserie ainsi que le pain sec et les biscottes car ils sont des aliments qui gonflent et sont à l’origine des troubles digestifs.
  • Les graines de lin se veulent particulièrement toxiques.

Comment entretenir une mangeoire à oiseau ?

Lorsque beaucoup de volatiles fréquentent votre jardin, il y a un risque de transmission de maladie via les fientes alors ils peuvent se contaminer entre eux. De plus, l'infestation affecte les animaux domestiques dont ceux de la basse-cour ainsi que le pigeon et les mammifères.


Une mangeoire est vite sale à cause des plumes et des restes de nourriture et si l'eau stagne, cela devient rapidement un nid à bactéries. Il faut donc la nettoyer régulièrement. Il suffit de prendre un savon et une brosse à poils durs. Les tubes, eux, se lavent très bien avec un goupillon. Dans tous les cas, il est impératif de laver les mangeoires et coupelles car les oiseaux sont sensibles à de nombreuses maladie dont la salmonellose.


Après le lavage de la mangeoire pour oiseau, il est indispensable de se nettoyer les mains avec du savon. Enfin, il est vivement conseillé de changer l'eau sale des bains d'oiseau, de ramasser les déchets et de déplacer la mangeoire au moins une fois pendant la période hivernale.

Où installer un nichoir ?

Installez un nichoir de préférence dans un endroit calme sur un mur pour ceux qui n'ont qu'un balcon ou dans les arbres si vous possédez un jardin ! Il doit être à une hauteur comprise entre 1.50 m à 3 mètres, sans branches à proximité, ou tout autre élément qui pourrait servir d'accès aux chats et aux écureuils.


La bonne période se situe au mois de novembre jusqu'au mois de janvier. Certains oiseaux utilisent leurs abris en tant que dortoirs collectifs pendant la saison hivernale. D'autre part, il s'écoule un laps de temps entre la découverte et l'inspection par les volatiles avant d'y mettre leur nichée.


Le choix de l'arbre est également important car il faut mieux en choisir un assez costaud en éliminant le peuplier et le hêtre à cause de leur fragilité et de leur tronc humide. Par ailleurs, il ne doit pas être exposé en plein soleil ni à l'ombre complète car si un petit a trop chaud en Eté, il risque de mourir.


Pour le trou d'envol, il faudra aussi tenir compte des vents dominants avec une orientation entre le nord et le sud-est. D'autre part, le gîte se trouve idéalement penché vers l'avant pour abriter un oiseau des intempéries et éviter aux oisillons de se noyer. Ensuite, préférez une fixation solide en utilisant des clous galvanisés ancrés dans un poteau! Toutefois, il suffit de suspendre l'abri à un crochet dans une branche d'arbre.

A lire aussi
Tous nos articles Fiches Conseils Traitements Naturels
1326 clients notent l'ensemble du site fr.jardins-animes.com : 9.3/10