menu
Mon panier
Mon compte

Vous avez déja un compte client ?

Pas encore de compte ?

Cliquez ici pour en créer un, et profiter de nos avantages.

Pourquoi tailler les végétaux ?

Les premiers arbres sont apparus il y a environ 385 millions d'années. Ils se développent, fleurissent et fructifient au fil du temps sans l'intervention du jardinier. Dans la majorité des cas, la taille des végétaux est réalisée pour nos propres besoins et non ceux des plantes.

Mais parfois, certains arbres subissent des aléas nécessitant l'intervention humaine : tempête, maladie, vieillesse ou chocs. Il faut donc intervenir pour les maintenir en bonne santé.

La taille peut aussi être le moyen de donner une forme à un buisson, de produire plus de pommes dans un pommier, d'équilibrer la végétation autour de sa maison, de faciliter le travail de récolte, de densifier le feuillage des rosiers, d'optimiser le passage de la lumière…

Découvrez nos conseils pour apprendre à tailler les arbres et les arbustes de votre jardin.

Élaguer une branche avec un sécateur

Les différents types de tailles

Principes de la taille d'entretien
Emondez les gourmands, les branches cassées et gênantes.

La taille d'entretien

Pour permettre à un arbre ou un arbuste de se développer et pousser correctement, il faut l'aérer et favoriser le passage de la lumière.

Une fois par an, il est recommandé de supprimer les tiges mortes et cassées pour éviter l'apparition de maladies. Vous pouvez aussi retirer les branchages qui se croisent (ils nuisent à la santé de l'arbre), ainsi que les fourches qui compromettent sa rectitude.

La taille d'entretien se pratique sur les plantes d'ornement et les arbres fruitiers lorsqu'ils ont atteint leur forme adulte. Elle ne doit pas être pratiquée sur ceux qui n'en n'ont pas besoin comme le camélia, le magnolia ou l'azalée.

Taille de formation

La taille de formation

Purement esthétique, cette taille consiste à donner une forme particulière aux plantes sur ses premières années. Elle permet de sculpter une silhouette harmonieuse en éliminant les parties "inutiles" de l'arbre.

Effectuez cette taille dès la plantation de votre arbre et sur les trois années qui suivent. Cette technique se pratique en hiver, lorsqu'il est en repos végétatif et que ses branchages ne sont plus alimentés par la sève.

La taille de formation peut se révéler particulièrement intéressante pour les arbres fruitiers. Elle renforce leur structure qui sera ainsi capable de supporter plus facilement le poids des fruits.

  • Forme plein vent (naturelle) : facilite la production des arbres du verger.
  • Forme palmette (en U) : facilite la culture du pommier, du poirier ou du pêcher.
  • Forme gobelet : facilite la récolte des pruniers, des cerisiers, des pruneaux, des abricotiers ou des nectariniers.
Taille de fructification

La taille de fructification

Pour permettre à un arbre fruitier de produire correctement des fruits, il faut le tailler pour favoriser sa fructification sans modifier son aspect physique.

Cette taille se pratique uniquement sur les arbres adultes. Elle consiste dans un premier temps, à éliminer les bois morts et ceux qui poussent en direction de l'arbre. Il faut ensuite couper les branches les plus importantes en laissant au moins trois yeux sur chacune d'entre elles.

Il n'est pas nécessaire de tailler les arbres chaque année.

Soyez vigilants, toutes les espèces ne se taillent pas de la même manière. N'hésitez pas à faire appel à un professionnel, il saura vous donner tous les conseils adaptés à la variété de vos arbres.

Taille pour faire fleurir les plantes

La taille de floraison

Cette taille est particulièrement adaptée pour favoriser l'apparition de fleurs dans un arbuste et faire pénétrer la lumière en son cœur.

Elle consiste à éliminer les bois morts, les tiges qui forment des fourches et les rameaux qui ont déjà fleuri la saison précédente. Cette taille va booster la croissance des nouvelles pousses florifères.

La taille n'est pas la même pour tout le monde : celle d'un arbuste à floraison printanière s'effectue dès la fin de leur fleurissement. Celle d'un arbuste à floraison estivale s'effectue au début du printemps.

Attention, les azalées et les rhododendrons n'ont pas besoin de taille.

  • Fleurissement printanier : ceux qui fleurissent jusqu'à la mi-juin (deutzias, cognassier du Japon, forsythias, groseilliers…)
  • Fleurissement estival ceux qui fleurissent après la mi-juin (hibiscus, hortensias, lilas, abélias…)
Rajeunir sa plante avec une taille adaptée

La taille de rajeunissement

Qu'il s'agisse d'un manque d'entretien ou de savoir-faire sur plusieurs années, certains arbres prennent de l'âge et cumulent de nombreuses vieilles branches, moins fournies en fleurs ou en fruits.

Pour leur donner un regain d'énergie, il est possible d'effectuer une taille de rajeunissement. Cette technique est très éprouvante pour un arbre et doit être réalisée au moins tous les 8 ans.

Elle consiste à éliminer après le fleurissement, drastiquement toutes les tiges mortes, les gourmands et les rejets. Les pousses les plus vigoureuses sur chaque tige vont ainsi créer une nouvelle charpente plus harmonieuse.

Quelle différence entre la taille et l'élagage ?

La taille vise à donner ou conserver une forme harmonieuse à un arbre, par la coupe partielle ou totale de branches et de rameaux. L'objectif est dans la majorité des cas purement esthétique.

L’élagage est une technique de taille qui se fait uniquement sur les arbres. Élaguer consiste à supprimer le branchage inutile et indésirable dans le but d'entretenir l'arbre ou de réduire son envergure.


    A quel moment doit-on élaguer ?
  • Lorsque votre arbre menace votre sécurité. Les grandes branches mortes de vos conifères qui menace de tomber sur le toit de votre maison depuis quelques semaines, doivent être rapidement élaguées pour éviter un risque de chute. Il en va de même pour la route (risque d'accidents) et les réseaux électriques (problème de hauteur).
  • Lorsqu'une branche est cassée ou abîmée. La branche cassée de votre pommier qui n'a pas été éliminée, va attirer de nombreux parasites et champignons. Leur présence va entraîner un pourrissement progressif de votre fruitier et provoquer sa mort dans l'année.

Le saviez-vous ? On appelle généralement élagage, l'arboriculture ornementale. On distingue l'élagage sylvicole, l'élagage fruitier et l'élagage ornemental.


Les bonnes pratiques à suivre pour réussir sa taille

Tailler à la bonne période

C'est le critère le plus important à prendre en compte avant de commencer à émonder vos végétaux. Le plus souvent, il faut éviter de tailler un arbre quand celui-ci est déjà occupé à travailler sur sa croissance, sa fructification ou son fleurissement.

Taillez en hiver lorsqu'il ne gèle pas et que toutes les feuilles de l'arbre sont tombées. C'est la saison où l'arbre est en dormance et que la sève se concentre plutôt sur les racines que sur les branches. Lors de la taille, ce phénomène permet ainsi d'éviter les écoulements qui pourraient attirer des parasites. En revanche, la cicatrisation de l'arbre peut être plus longue et plus risquée qu'une taille effectuée à la fin de l'été.


La période de taille varie selon les arbres fruitiers !
Certaines variétés doivent être taillées au début du printemps (oranger, groseillier, olivier…), après leur fructification à la fin de l'été (pêcher, abricotier, nectarinier, cerisier, prunier...) ou à la fin de leur floraison.

Il est préférable de couper les grosses branches des conifères à l'automne pour réduire la perte de sève. La taille de formation des jeunes plants se fait à la fin juin.

Attendez la disparition du gel pour commencer à tailler
Les plantes taillées lorsqu'il gèle, cicatrisent mal et se fragilisent.
Taillez toujours une branche au dessus d'un bourgeon
Taillez toujours dans la même direction que le bourgeon.

Tailler une branche au bon endroit

Découvrez les 5 principales règles pour ne pas condamner le végétal lors de sa taille annuelle.

  • Règle n°1 Respecter un angle de coupe de 45°
    Coupez en biseau pour éviter que l'eau stagne et fragilise la cicatrisation en cas de pluie. L'eau s'écoule ainsi à l'arrière du bourgeon.
  • Règle n°2 Tailler au dessus d'un bourgeon
    Taillez dans la même direction que le bourgeon et à une distance de 0,5 cm au-dessus de celui-ci, car c'est lui qui prendra le relais.
  • Règle n°3 Différencier les bourgeons
    Les bourgeons à bois sont petits, pointus et plaqués contre la branche.
    Les bourgeons à fleurs sont gros, arrondis et perpendiculaires à la branche.
  • Règle n°4 Ne jamais tailler au ras du tronc
    Pour éliminer une grosse branche, coupez-la de l'arrête au collet. Cela permet de garantir une fermeture saine de la plaie par un bourrelet cicatriciel.
  • Règle n°5 Reconnaitre les branchages indésirables
    Ce sont les tiges qui sont mortes, malades, cassées et gênantes. Retirez aussi les rejets, les rameaux, les fourches et les tiges qui se croisent.

Utiliser des outils adaptés et désinfectés

Pour toutes les tailles, vous devez penser à votre sécurité : munissez-vous de gants et de lunettes pour vous protéger des projectiles. Pour prendre de la hauteur, équipez-vous d'un bon harnais et d'une échelle.

Vos outils de coupe doivent être bien aiguisés, affûtés et toujours désinfectés. En effet, ils sont souvent susceptibles d'abriter diverses maladies. Pour cette raison, il faut les nettoyer entre chaque taille pour éviter de transmettre des maladies ou des parasites d'une plante à une autre. Même si cela semble contraignant, effectuez ce simple geste pour prendre soin de la santé de vos plantes.


Les outils de coupe varient selon le diamètre de la branche :
- De 2 à 3 cm : le sécateur
- De 4 à 6 cm : le sécateur à long-manche.
- De 6 à 10 cm : la scie à élaguer.
- Supérieur à 10 cm : la tronçonneuse.

Tailler une branche d'arbre avec un outil aiguisé
Vos outils sont souvent susceptibles d'abriter diverses maladies.

Tailler un arbre fruitier

Avant de commencer, vérifiez l'état général de votre arbre (parasites, maladies, nids...) et nettoyez tous les fruits séchés qui ne sont pas tombés.
Ensuite, taillez en partant du tronc, puis des branches principales et secondaires jusqu'à atteindre le haut de l'arbre.
Les arbres à fruits, à coques ou à noyaux ne sont pas tous égaux, renseignez-vous au préalable sur la taille qui leur correspondent.

Entretenir les agrumes au printemps

Les fondamentaux

1. Effectuez une taille d'entretien
▹ Coupez les tiges mortes, malades, cassées et gênantes.
▹ Supprimez les gourmands au pied du tronc.

2. Travaillez les charpentières (les branches principales)
▹ Ne les coupez jamais, ce sont les bras de l'arbre.
▹ Raccourcissez le rameau horizontal principal d'un tiers à deux tiers de sa longueur.
▹ Coupez toujours au-dessus d'un bourgeon à fruits ou à bois.
▹ Prenez soin de laisser au moins 3 yeux.

3. Poursuivez sur les secondaires
▹ Rabattez les branches latérales en laissant 2 bourgeons végétatifs.
▹ Repérez le bourgeon qui se trouve à l'extrémité d'une jeune branche. Tant qu'il est en place, les autres bourgeons restent en dormance. Retirez-le si vous souhaitez qu'ils poussent.

4. Terminez la taille des bois au sommet de l'arbre
▹ Éliminez les rameaux verticaux qui ne donneront pas de fruits.
▹ Réduisez les branches d'un tiers de leur longueur au-dessus d'un bourgeon, si vous souhaitez le voir encore grandir.
▹ Éloignez-vous de l'arbre pour juger de la silhouette

5. Soignez le fruitier pour le protéger
▹ Appliquez du mastic de cicatrisation sur les plus grosses branches taillées.
▹ Mettez de l'engrais pour le nourrir généreusement durant cette période de rémission.
▹ Nettoyez les résidus tombés au sol au pied de l'arbre.

Quand tailler les arbres fruitiers ?

Calendrier : Fruits à pépins
Espèces Taille d'hiver Taille d'été
Agrumes février
mars
x
Cognassier novembre
décembre
janvier
février
x
Figuier novembre
janvier
février
x
Kiwi février juillet
Pommier novembre
décembre
janvier
février
mai
juin
juillet
Poirier novembre
décembre
janvier
février
mai
juin
juillet
Vigne février
mars
mai
juin
juillet
Calendrier : Fruits à noyaux
Espèces Taille d'hiver Taille d'été
Abricotier novembre
décembre
janvier
février
avril
mai
Brugnonier février avril
mai
Cerisier novembre mai
juin
juillet
Nectarinier février avril
mai
Olivier novembre
décembre
mars
x
Pêcher février avril
mai
Prunier novembre
décembre
janvier
février
mai
juin
juillet
Calendrier : Fruits à coques
Espèces Taille d'hiver Taille d'été
Amandier octobre
novembre
janvier
avril
mai
Châtaignier novembre
décembre
janvier
février
x
Noisetier novembre
décembre
janvier
février
x
Noyer octobre
novembre
x

Tailler un arbuste

La taille a des effets positifs sur leur santé : elle joue un rôle important dans leur équilibre et augmente l'apparition de nouvelles pousses de feuilles et de fleurs.

Mais l'entretien régulier peut devenir un véritable casse-tête pour le jardinier. En effet, les tailles varient selon les variétés et les périodes de fleurissement. En général, certaines s'effectuent à la fin de l'hiver pour les préparer à la venue des beaux jours.

Certaines plantes, arbustes et vivaces ne supportent pas la taille ! C'est le cas pour les rhododendrons, les azalées, les camélias, les magnolias, le skimmia et l'oranger du Mexique. Retirez uniquement leurs fleurs fanées et coupez les bois morts ou abîmés.

Comment tailler les buissons du jardin ?
Arbuste pour embellir le jardin

Les fondamentaux

  1. Observez son état général : santé, parasites, structure, nid…
  2. Éliminez les tiges mortes, malades ou cassées.
  3. Retirez toutes les fleurs fanées ou les fruits morts.
  4. Coupez les branchages disgracieux.
  5. Donnez-lui une forme harmonieuse.
  6. Raccourcissez les branches longues.
Entretenir les lauriers du jardin

Les arbustes à feuillages persistants

La taille s'effectue à la fin de l'hiver.

Vous pouvez au début de l'été et à l'automne rééquilibrer très légèrement sa silhouette.

Couleurs, fleurs, parfums… ces beaux buissons aux feuilles persistantes offrent de la présence et de la profondeur au jardin. Ils ont pour avantage de former un brise-vue végétal parfait pour se protéger des regards indiscrets.

Les différentes variétés : thuya, photinia, laurier-palme, laurier-tin, cotonéaster, aucuba du Japon, fusain, l'éléagnus, l'osmanthe, sarcococca...

Tailler les hortensias du jardin

Les arbustes à feuillages caducs

La taille s'effectue une fois par an selon leur floraison.

Les arbustes à floraison printanière se taillent juste après le fleurissement et surtout pas à la sortie de l'hiver (cognassier du Japon, forsythia, groseillier, weigelia, corète du Japon, viornes et le lilas)

Les arbustes à floraison estivale se taillent à la sortie de l'hiver ou au tout début du printemps, avant le démarrage des bourgeons (buddleias, hibiscus, céanothes, hortensias)

Entretenir les haies du jardin

Les haies

La taille s'effectue une à deux fois par an à la sortie de l'hiver et au début de l'automne. Attendez la fin de la floraison pour tailler celles qui fleurissent.

  1. Équipez-vous de gants, de lunettes, d'un casque et de chaussures renforcées.
  2. Utilisez l'outil de coupe adapté au volume de votre haie.
  3. Taillez d'abord le sommet puis les côtés.
  4. Ensuite de bas en haut pour que les déchets tombent facilement au sol.
  5. Conservez une base plus large que le sommet pour favoriser l'éclaircissement.
  6. Compostez les résidus s'ils sont sains.
Calendrier des tailles
Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
desmodium
haie champêtre
jasmin de Virginie
althéa
althéa
céanothe
cotoneaster
desmodium
framboisiers remontants
genêt
groseillier
haie champêtre
jasmin de Virginie
symphorine
althéa
arbre aux papillons
viorne obier
caryoptéris
chèvrefeuille
clématite d'été
desmodium
genêt
glycine
hortensia
jasmin de Virginie
laurier rose
laurier tin
pivoine
rosiers remontants
forsythia
groseillier à fleurs
hamamélis
thuya
buis
clématite
cognassier du japon
lilas
prunus
tamaris de printemps
arbre de Judée
clématite
corête du Japon
exochorda
viorne
weigelia
deutzia
ronce ornementale
seringat
buis
thuya
buis
hortensia
laurier palme
x desmodium
haie champêtres
jasmin de Virginie
tamaris d'été
haie champêtres
jasmin de Virginie

Les réglementations existantes

Respectez le terrain de votre voisin

Vous pouvez planter une haie près de la séparation de votre terrain à celui du voisin si vous respectez une distance minimale calculée selon la hauteur de votre plantation. Ces indications sont importantes pour l'entretien annuel de vos arbustes.

  • Si votre plantation est inférieure à 2 m, la distance à respecter est de 0,5 m.
  • Si votre plantation est supérieure à 2 m, la distance à respecter est de 2 m.

  • Votre voisin ne peut pas couper lui-même les branches qui s'invitent près de sa maison. C'est à vous d'agir car il peut entreprendre une action en justice si vous ne répondez pas à vos obligations.

    Période d'interdiction pour tailler les haies

    Du 1er avril au 31 juillet il est interdit de tailler des haies et d'abattre des arbres car c'est la période de reproduction et de nidification des oiseaux.

    Cette règle s'applique principalement aux agriculteurs, mais plusieurs communes appliquent cette préconisation depuis plusieurs années. Renseignez-vous auprès de votre Mairie.

Entretenir sa haie avec un taille-haie
A lire aussi
Tous nos articles Fiches conseils Jardinage
2155 clients notent l'ensemble du site fr.jardins-animes.com : 4.7/5

Merci pour votre souhait d'inscription, cependant :