menu
Mon panier
Mon compte

Vous avez déja un compte client ?

Pas encore de compte ?

Cliquez ici pour en créer un, et profiter de nos avantages.

Pot en verre rempli de graines

Cultiver vos propres semences dans votre potager présente aujourd'hui de multiples avantages : c'est économique, écologique et très bon pour la santé. Pour réussir à obtenir les meilleures récoltes, vous devez bien choisir dès le départ vos graines.

C'est en hiver que vous devez commencer à préparer votre calendrier des semis. Au moment de faire votre sélection pour votre prochaine culture, vous trouverez de multiples variétés. Que vous soyez un jardinier débutant ou expert en jardinage, plusieurs questions vous viennent à l'esprit :

  • Quelles graines choisir pour mon potager ?
  • Faut-il privilégier les variétés traditionnelles ou anciennes ?
  • Comment savoir si mes semences sont toujours bonnes ?
  • Où les acheter ?

Retrouvez dans ce guide, tous les conseils pour ne pas vous planter !

Les différents types de graines

Lorsque vous achetez vos graines, vous devez dans un premier temps faire attention à leur catégorie.
Soit elles appartiennent aux semences reproductibles soit aux semences hybrides.

Pousses reproductibles sous serre

Qu'est ce qu'une graine reproductible ?

Les graines reproductibles aussi appelées graines paysannes, sont des semences qui se sèment et se ressèment au gré des échanges entre ceux qui les cultivent.

Vous pouvez ainsi faire perdurer d'une année sur l'autre une variété de plantes aromatiques ou de légumes à l'identique de la plante originelle ! Ces graines s'améliorent au fil du temps car elles s'adaptent au milieu dans lequel elles sont cultivées.

Leur vente est très réglementée et n'est pas accordée à tous les revendeurs.
Pour en savoir plus sur les réglementations GEVES.

Plantation de graine hybride au potager

Qu'est ce qu'une graine hybride ?

Les graines hybrides, plus communément appelées F1, sont issues de deux parents distincts. Elles résultent d'un croisement intentionnel des qualités d'un parent A et d'un parent B pour obtenir soit un grand rendement, une bonne résistance aux maladies ou une meilleure qualité gustative. Une seule génération de culture fonctionnera.

Les semences des hybrides F1 ne peuvent pas être conservées dans l'espoir de produire une variété similaire l'année suivante. Les qualités ne se transmettent pas à la génération suivante. Certains plants tiendront plus du parent A, et d'autres du parent B. Vous aurez peut-être des plants plus résistants aux maladies lors de votre prochaine culture mais ils seront peut-être moins goûtus.

Les différentes formes de graines :

  • Les graines simples ou nues : elles sont débarrassées de leurs enveloppes végétales puis séchées avant d'être conditionnées. Elles ont généralement un très bon pouvoir germinatif.
  • Les graines enrobées : elles sont pelliculées dans un liquide argileux. Cet enrobage facilite le semis et diminue le risque de maladie. Souvent enrichies avec des traitements ou des pesticides, il vaut mieux les éviter si elles ne sont pas biologiques.
  • Les graines prêtes à semer : elles sont sous forme de ruban, de tapis ou de voile. Ce système de semis est pratique et rapide pour obtenir un alignement et un espacement réguliers. On peut les utiliser pour concevoir des massifs ou réaliser des jardinières. Généralement leur prix est plus élevé.
  • Les graines biologiques : elles proviennent d'un mode de production qui respecte l'environnement et la biodiversité. Elles sont issues de plantes cultivées sans produits phytosanitaires (insecticides, désherbants chimiques de synthèse) et ne subissent pas de traitement après leur récolte (arômes artificiels ou colorants). En achetant des graines bio, vous soutenez les pratiques écologiques et vous contribuez à la protection de l'environnement.

    Sur Jardins Animés, vous trouverez celles de La semence bio, des graines bio et reproductibles.

Quelles variétés de graines semer ?

Maintenant que vous êtes capables de différencier tous les types de semences, il faut choisir la variété la plus adaptée à vos projets de culture.
Ils en existent des milliers ! Lesquelles choisir ? La réponse est simple, c'est vous qui décidez de planter des graines traditionnelles, exotiques, insolites, biologiques ou bien encore sauvages. Suivez le guide pour vous aiguiller !

Récolte de tomates du jardin

Les graines traditionnelles (légumes, fleurs, fruits…)

Cultiver des plantes à partir de semences traditionnelles est une excellente façon de commencer à jardiner. Par exemple, la tomate classique est parfaite pour un jardinier débutant.

Les plantes potagères sont pleines de saveurs, de fibres et de vitamines, tous les éléments essentiels pour vous maintenir en bonne santé.


Les différentes variétés potagères : artichaut, blette, aubergine, betterave, carotte, choux, céleri, concombre, courgette, endive, asperge, épinards, fenouil, fraises, haricots, laitue, mâche, melon, oignon, pois, poivron, pommes de terre, ail, potiron, radis, roquette, tomate...

Fleur exotique dans le jardin

Les graines exotiques ou tropicales

Les plantes exotiques proviennent des zones chaudes à tempérées tropicales, subtropicales et parfois désertiques. Vous pouvez donc cultiver un large choix de variétés pour apporter une touche d'exotisme à votre jardin.

Pour obtenir de meilleurs résultats, nous vous conseillons de faire pousser vos semences à l'abri du vent, sous une serre. Cela favorisera la croissance de ces plantes tropicales qui ont besoin de lumière, de chaleur et d'humidité.


Quelles plantes exotiques pour mon jardin ? Les bananiers, l'oiseau du paradis, le gingembre tropical, l'aloe vera, l'hibiscus, les passiflores, la rose du Désert, l'orchidée, l'amaryllis, le frangipanier...

Ancienne variété de carottes

Les graines anciennes (insolites, oubliés ou rares)

Environ 75% des variétés comestibles cultivées sur notre sol il y a un siècle ont disparu et seules 150 variétés de plantes alimentent la planète aujourd'hui. C'est le cas du panais dont la consommation a été remplacée par celle de la pomme de terre au 18ème siècle.

Les légumes oubliés appartiennent majoritairement à la famille des légumes-racines, plus résistants au gel et aux insectes. Ils sont parfaitement adaptés à la période hivernale grâce à leur longue conservation et leurs qualités nutritionnelles et gustatives.


Revisitez vos recettes : Carotte pourpre, rutabaga, crosne, panais, cardon, cerfeuil tubéreux, topinambours, raifort, fève, chou Daubenton, chou Kale, hélianti, scorsonère, salsifis, persil tubéreux, capucine tubéreuse, souchet, oca du Pérou, pissenlit, chervis, doliques, chénopode, raiponce, arroche, pâtisson, courge butternut, ortie, poire de terre, tomates à l'ancienne...

Prairie de fleurs sauvages

Les graines sauvages

Pour enrichir et favoriser la biodiversité dans votre jardin, partez à la recherche de graines dans les champs, les prés ou les chemins qui vous entourent. C'est un excellent moyen de participer à la sauvegarde de certaines espèces.

Privilégiez les espèces locales, elles seront mieux adaptées au climat et au sol de votre jardin. C'est le meilleur moyen d'obtenir une prairie fleurie qui convienne à merveille aux insectes de votre région.

Il ne faut pas piller ni abîmer les plantes dont vous récupérez les graines. Laissez-en toujours en place, pour que l'année suivante l'espace naturel se régénère.

Conseils : Évitez de ramener des graines de plantes inconnues qui peuvent devenir trop envahissantes. Elles se développent avec excès et finissent par détrôner les plantes locales. Elles peuvent également apporter des maladies ou modifier le milieu qu'elles colonisent.

Comment récolter des graines ?

L'automne est la saison principale pour récolter les semences du jardin. On peut les cueillir sur presque toutes les plantes qui fleurissent !
Même si chacune d'entre elles a une façon bien à elle de porter ses graines, il faut respecter plusieurs règles :

  • Assurez-vous tout d'abord de choisir des variétés reproductibles.
  • Choisissez des plantes qui vous plaisent (goût, forme, couleur, résistance aux maladies, productivité…)
  • Sélectionnez les plus vigoureuses et en bonne santé.
  • Récupérez les graines sur des fruits presque secs ou sur le point de tomber.

Les récolter au sein du légume ou du fruit

  1. Coupez-les en deux dans le sens de la longueur ou de la largeur pour récupérer les graines. Assurez-vous que votre couteau soit propre.
  2. Placez-les dans un bol d'eau et remuez quelques minutes.
  3. Laissez décanter entre 24h et 72h pour que les résidus de chair se décollent des semences.
  4. Passez-les ensuite dans un tamis ou au chinois.
  5. Faites-les sécher sur un torchon ou un papier absorbant à l'abri de la lumière.

Cette technique fonctionne pour de nombreuses espèces de légumes comme l'aubergine, le concombre, le melon, le cornichon, la pastèque, la tomate… et bien d'autres encore !

Récolte de graines au cœur d'un melon

Bon à savoir :

Le poivron et les piments n'ont pas besoin d'être trempés.

Il vous suffit juste de détacher les plus grosses graines du poivron ou du piment et de les laisser sécher à l'ombre.

Protégez-vous avec des gants et un masque à cause des vapeurs du piment !

Récolte de graines à l’intérieur d'une gousse


Les récolter directement au sein d'une gousse

  1. Attendez que le légume soit complètement desséché.
  2. Prélevez les graines lorsque la gousse commence à s'ouvrir ou lorsqu'elle devient cassante.
  3. Une fois que tout est bien sec, récupérez-les en écossant les gousses.
  4. Placez-les ensuite au réfrigérateur pendant 24h ou 48 heures pour éviter la prolifération de larves.
  5. Stockez-les en suite à l’abri de la lumière.

Cette technique fonctionne uniquement pour les légumineuses, les haricots, les fèves et les pois.

Conseils pour les récolter :

La période idéale est entre août et septembre, lorsque la fleur est mature, brune et sèche.

Privilégiez une récolte par temps sec pour éviter tout risque de non-germination ou de pourrissement.

Lorsque vous récupérez des graines, nettoyez-les et laissez-les sécher. Il ne doit rester aucun résidu de chair, sinon elles vont pourrir !

Les récolter directement au sein d'une fleur

Pour la plupart des fleurs, les graines se trouvent au cœur de celles-ci. A l'aide d'un sécateur, coupez les têtes florales qui portent les graines et faites-les tomber dans un panier ou un sac en toile de jute. Étalez-les ensuite dans un endroit sec ou les fleurs pourront sécher.

Plusieurs jours plus tard, froissez-les avec vos doigts pour en extraire les graines. Essayez de ne pas mettre trop de résidus de la fleur séchée dans votre récolte. Vous pouvez soufflez doucement pour faire partir les restes de tiges ou de poussières. Lorsque les semences sont bien sèches, glissez-les dans une enveloppe et fermez-la.

Vous pouvez récupérer facilement les graines de cosmos, de rudbeckia, de capucine, de rose trémière, d'ipomée, de tabac d'ornement, d'ancolie, de bleuet, de nigelle de damas, de tournesol, de pavot, de nielle des blés ou encore de lin.

Fleur de tournesol

Comment produire mes propres graines ?

Produire et récolter vos propres semences a bien des avantages : c'est économique, ludique et très pratique ! Vous n'avez plus besoin d'y mettre le prix et elles seront plutôt bien adaptées à l'environnement de votre jardin. Il faudra en revanche, plusieurs saisons pour repérer et sélectionner les graines qui deviendront vraiment performantes, résistantes et productives dans votre potager ! C'est un sacré défi qui pourra vous rendre fier à l'arrivée !

Porte-graines de tomates
Étape 1 : Récoltez les tomates à maturité.

Les portes-graines

C'est une plante cultivée et conservée jusqu'à la maturité totale, en vue de récupérer uniquement ses semences. Elle doit être non hybride et reproductible.

Sélectionnez plusieurs plants sains, robustes et de qualité afin d'avoir une bonne diversité génétique. Pour favoriser l'autofécondation, il faut les espacer un peu et les maintenir à l'écart des autres cultures potagères.

Patientez jusqu'à ce qu'ils fleurissent et qu'ils produisent des graines. La cueillette peut avoir lieu à différents moments selon le type de légumes ou de fleurs que vous avez planté.

Récupérer des graines de tomates
Étape 2 : Coupez la tomate en 2 pour extraire les graines.
Récupérer
Étape 3 : Placez-les sur un papier absorbant pour les faire sécher.

Comment conserver les graines ?

Les semences sont des êtres vivants en constante évolution. Vous devez leur apporter le plus grand soin pour pouvoir les faire grandir dans votre jardin. Il est donc important de respecter quelques règles pour leur bonne conservation. N'hésitez pas à faire une recherche supplémentaire en ligne ou dans des livres spécialisés selon la variété que vous souhaitez conserver.

Conditionnement et stockage

La plupart des graines de fleurs et de légumes peuvent se conserver plusieurs années, à condition de les stocker correctement.

Pour bien faire, elles doivent être conservées dans un endroit sec et frais, à l'abri de la lumière et de l'humidité. La germination est favorisée dès que l'humidité, la température et la luminosité agissent sur sa production d'hormones végétales et donc sur sa durée de dormance ! Une cave, un garage ou un placard fermé sont ainsi des lieux de stockage parfaits pour les protéger, surtout si la température avoisine les 10°C.

Afin d'éviter tout risque de pousse précoce, stockez-les dans un contenant hermétique. Les sachets de graines du commerce sont parfaits, il vous suffit de les refermer soigneusement après ouverture. Vous pouvez également utiliser des pots en verre, des boîtes en plastique ou une jolie boite en fer.

Attention, les enveloppes ne sont pas très résistantes à l'humidité, placez-les dans une boîte à biscuits pour éviter que vos prochaines pousses ne germent. Vous pouvez également les placer dans la partie basse de votre réfrigérateur à condition qu'elles soient là aussi dans un récipient hermétique.

Sachet de semences ouvert

Composez votre grainothèque !

Étiquetez systématiquement vos graines avec le nom de l'espèce, la variété et l'année de récolte.

Cela vous permettra de savoir si elles sont encore bonnes et de gérer vos stocks plus facilement.

Vous avez une grande collection ?
Optez pour le classement alphabétique !

Durée de vie

La majeure partie des graines peuvent garder leurs capacités germinatives durant deux à sept ans. Bien entendu, le pouvoir germinatif dépend des variétés.
Quelques exemples de durée de conservation estimative selon différentes variétés potagères :

Durée de vie des graines (estimation)
Fruits ou Légumes Germination optimale Déclin de la graine
Aubergine 4 ans 7 ans
Artichaut 3 ans 7 ans
Asperge 3 ans 7 ans
Betterave 3 ans 8 ans
Brocolis 3 ans 5 ans
Carotte 2 ans 5 ans
Céleri 3 ans 5 ans
Choux de Bruxelles 2 ans 5 ans
Choux frisés 4 ans 7 ans
Choux fleurs 3 ans 5 ans
Concombre 2 ans 5 ans
Courge et courgette 4 ans 7 ans
Épinard 3 ans 6 ans
Fenouil 3 ans 6 ans
Fève 2 ans 5 ans
Haricot vert 2 ans 4 ans
Laitue et salade 3 ans 5 ans
Melon 1 an 4 ans
Navet 2 ans 5 ans
oignon 2 ans 4 ans
Panais 1 an 4 ans
Pastèque 3 ans 4 ans
Persil 2 ans 4 ans
Poireau 1 an 5 ans
Pois 3 ans 7 ans
Poivron et piment 3 ans 7 ans
Radis 4 ans 7 ans
Tomate 3 ans 9 ans
Test de germination avec de l'eau

Comment savoir si mes anciennes graines sont encore bonnes ?

Pour éviter de perdre un temps précieux sur votre calendrier de semis, vous pouvez faire un test de germination avant de commencer la mise en culture.

Quelques semaines avant la date de commencement :
1. Déposez une dizaine de graines sur une feuille de papier absorbante.
2. Pliez-la en deux et humidifiez-la légèrement.
3. Placez l'ensemble dans un sac plastique dans un endroit chaud.
4. Attendez plusieurs jours avant de voir les premiers résultats :

• La majorité a germé ? Elles sont encore bonnes.
• La moitié a germé ? Le pouvoir germinatif a diminué.
• La minorité a germé ? Elles ne sont plus bonnes.

Pour les jardiniers qui souhaitent gagner du temps et faire un test de germination plus rapide, vous pouvez verser simplement vos semences dans un pot rempli d'eau. Les premières graines qui coulent sont encore bonnes et celles qui restent en surface sont à jeter !

Attention, certaines graines flottent naturellement. En cas de doute, attendez plusieurs heures avant de faire votre tri, les retardataires ont besoin de temps pour tomber au fond.

Il existe plusieurs exceptions : les graines tropicales germent plus facilement lorsque la température est assez chaude. Certaines ont également une période de dormance plus longue que d'autres. Enfin, plusieurs semences ont une fine coque qui empêche la germination et doivent être mises à tremper pour la supprimer.

Il est donc important de connaître les spécificités de chaque espèce avant de les semer !

Manger des graines germées

La technique de germination des graines permet de faire pousser des végétaux de haute teneur nutritive, qui agrémenteront vos salades. C'est très bon pour la santé !

Elles ont des propriétés nutritionnelles bien supérieures aux graines sèches et leurs taux de vitamines et de minéraux peuvent être multipliés par plusieurs centaines après avoir germées.

Vous pouvez ainsi faire germer :

• Des graines de céréales (blé, orge, avoine, seigle...)
• Des légumineuses (lentilles, haricot, soja...)
• Des graines oléagineuses (tournesol, sésame...)
• Des graines de légumes et de fines herbes (radis, carotte, brocoli, fenouil, basilic, persil...)

Attention, les graines germées d'aubergine, de tomate et de rhubarbe sont toxiques !

Assiette de fruits et de graines germées
faire germer ses graines dans un bocal humide et hermétique

Faire germer ses graines avec un bocal maison :

  1. Placez une cuillère à soupe de graines au fond d'un grand pot ou d'un bocal. Recouvrez-les ensuite avec de l'eau et couvrez le bocal avec un linge maintenu par un élastique. Laissez-les tremper une nuit.
  2. Videz les graines dans une passoire et rincez-les. Remettez-les graines dans le bocal et remettez en place le torchon et l'élastique pour les maintenir dans un environnement humide. Maintenez le bocal incliné pour avoir une meilleure répartition des semences. Recommencez le processus de rinçage et d'égouttage 2 fois par jour.
  3. Les germes apparaissent au bout d'une semaine. Rincez une dernière fois avant de les consommer. Vérifiez l'odeur et l'état général : en cas de doute, ne les consommez pas.

Faire germer ses graines avec un germoir en verre :

  1. Disposez les graines en fine couche sur la grille en inox.
  2. Rincez-les avec précaution.
  3. Remplissez la coupe de verre d'eau jusqu'à la surface intérieure de la grille. Les semences ne doivent pas êtres noyées.
  4. Placez le tout dans un espace à une température de 20°C.
  5. Après une semaine, vous pouvez manger les pousses qui mesurent plus de 2 cm et les conserver une semaine au frigidaire.

Où acheter mes graines ?

Autrefois, les semences de fleurs, de fruits, de légumes locaux étaient cultivées et transmises de génération en génération. Aujourd'hui, la commercialisation des graines est sujet à une réglementation stricte régie par le Groupe National Interprofessionnel des Semences et des Plantes (SEMAE). Il les standardise selon des critères précis comme la qualité, la productivité, la résistance et le calibre. Découvrez la base de données officielle regroupant les 45 500 variétés d'espèces agricoles et potagères.

Pour éviter la disparition de certaines espèces qui ne correspondent pas aux standards définis par le SEMAE, il est important de les faire perdurer grâce aux échanges et aux dons de graines entre particuliers !


Sachet de graines à planter pour les semis

Sur internet

De nombreux sites vous proposent plusieurs choix de graines qui peuvent répondre à vos besoins. La majorité d'entre elles sont payantes. Si vous souhaitez vous orienter vers des semences gratuites, vous pouvez consulter les forums, les groupes Facebook ou les sites spécialisés dans les dons et les échanges.

Auprès de vos connaissances

Rapprochez-vous de vos grands-parents, vos voisins, vos amis ou des associations de jardinage autour de chez vous. Ils peuvent vous proposer des échanges très intéressants. Participez à des bourses aux graines, qui fleurissent généralement au printemps. Elles sont souvent l'occasion de faire de belles trouvailles.

Adressez-vous auprès de votre ville pour obtenir des renseignements sur les variétés de plantes adaptées à votre région. Elles se plairont davantage dans votre jardin et participeront au bien-être de la biodiversité.


Prenez le temps de lire les sachets de graines.

Soyez vigilant sur les indications qui figurent en tout petit car elles constituent une véritable mine de renseignements. Comme pour les produits alimentaires, certaines mentions sont obligatoires pour garantir une information suffisante aux consommateurs :

• L'espèce et la variété de vos graines.
• La durée de floraison ou de récolte.
• La quantité de graines ou le poids net de votre sachet.
• Le nombre de plants qu'on peut attendre du semis.
• La superficie qu'il est possible d'ensemencer.
• Les dates et les conditions climatiques des semis.
• La date limite d'utilisation des graines.

Maintenant que vous savez sélectionner et rechercher le type de graines dont vous avez besoin, vous allez pouvoir préparer tranquillement vos prochaines plantations. Retrouvez tous nos conseils sur notre article :

A lire aussi
Tous nos articles Fiches conseils Jardinage
2155 clients notent l'ensemble du site fr.jardins-animes.com : 4.7/5

Merci pour votre souhait d'inscription, cependant :