menu
Mon panier

Le presse motte vous intrigue et vous vous demandez s'il est bien utile ? Comment l'utiliser à bon escient ?

Le presse-motte permet de semer et repiquer sans godet les plants de légumes. Cet outil de jardinage est très pratique dès lors que vous commencez à faire vos propres plants de fruits et légumes pour le potager.

Dès le mois de mars, table à semis, godets et sachets de graines sont de sortie pour les semis. Le presse-motte vous permet de gagner du temps lors cette phase d'ensemencement mais aussi d'assurer un meilleur développement à votre plant. Il offre un substrat idéal pour les semis comme pour les boutures.

Retrouvez dans cet article nos conseils et astuces pour bien se servir de cet accessoire bien connu des jardiniers : le presse motte !

Pourquoi utiliser un presse motte pour faire ses semis ?

Pourquoi se servir d'un presse motte pour les semis ?

Un presse motte est idéal pour faire ses semis sans utiliser de pots !

Nous sommes nombreux à utiliser des godets en plastique ou en fibre de coco pour mettre à germer nos graines de légumes au printemps. Cela nécessite d'acheter des pots tous les ans ou de les conserver d'une année sur l'autre, pour ceux en plastique, et de les stocker tout l'hiver. Ils prennent de la place, se fendent au bout de quelques saisons et surtout ils empêchent les racines de bien se développer.


Le presse motte permet de réaliser des mini-mottes pour vos semis de salade et plants de légumes, sans contenant !

Cet accessoire compacte la terre fermement en formant des cubes qui se tiennent tout seul. Disposez-les sur un plateau ou une table de rempotage et le tour est joué ! Lorsque les plants sont assez vigoureux, prenez directement la motte et mettez-la au jardin.

Les avantages des mottes compressées sont nombreux :

  • gain de temps : réalisez plusieurs semis à la fois.
  • économique : le coût des plants est relativement élevé en jardinerie, faire vos propres semis vous fera économiser beaucoup d'argent au fil des années.
  • gain de place sur votre plateau ou table à semis : les carrés sont calibrés, ils s'alignent et se rangent les uns à côtés des autres sans perte de place.
  • écologique : plus besoin de godets en plastique jetables. Un geste responsable pour l'environnement !
  • pas de dépotage et pas de manipulation : plantez directement vos mottes sur votre terrain ou dans votre carré potager sans risquer d'abîmer vos plants lors du repiquage.
  • pas de stress pour les plantes lors de la transplantation.
  • vous pouvez surveiller le développement des racines, apparentes, qui se développent autour du cube.
  • les trous sont préformés pour les graines.
  • convient pour toutes les variétés de plantes : salade, tomate, poivron, aubergine, piment, courgette, concombre, haricot, fleurs...

Les avantages du presse motte pour faire les semis

Comment fonctionne un presse motte ?

Le presse mottes est une sorte d'ustensile à piston. Il compresse et divise le terreau en carrés nets en y creusant un petit trou pour accueillir les graines.
Généralement fabriqué en acier galvanisé, solide et ne craignant pas les intempéries, c'est un outil qui dure de longues années et qui ne coûte pas très cher.
Il permet de produire soi-même des plantations vigoureuses (légumes, fleurs...) simplement avec du terreau ou du compost.


Voici les étapes pour réaliser ses semis avec un presse motte :

Tamiser terreau pour les semis

1. Tamiser le substrat (terreau seul ou un mélange terreau-compost) dans un seau ou une brouette.

Mouiller le terreau avant de réaliser les semis

2. Mouiller le substrat abondamment.

Mélanger le terreau jusqu'à obtenir une pâte

3. Mélanger jusqu'à obtenir une pâte, c'est-à-dire un terreau bien homogène, mou et peu collant.

Remplir à la main le presse-mottes

4. Remplir à la main le presse-mottes (ne pas hésiter à tasser la terre et à saturer le presse mottes).

Pressez pour extraire les mottes

5. Positionnez-vous au dessus de votre plateau ou table du culture et tenez le presse mottes bien droit à la verticale. Pressez pour extraire les mottes sur votre plateau.

Semis sans godet

6. Le presse motte aura alors compacté et séparé le terreau en cubes avec un trou au milieu pour y insérer la graine.

Semis en motte sans pot en plastique

7. Répartissez les graines de votre choix dans les trous et recouvrez-les avec un peu de terre. Il ne reste plus qu'à mettre les inscriptions des plantes sur de jolies étiquettes pour surveiller la croissance de chaque graine plantée.

Test complet de notre presse mottes Jardins Animés : choix de la terre, utilisation et étapes de fabrication

Quel terreau pour presse motte ?

Le choix du substrat est la première étape important pour des semis réussis. Il doit posséder une bonne capacité de rétention d'eau mais également de drainage afin de ne pas asphyxier le système racinaire.

Il doit être léger et fin pour favoriser la germination. Enfin, il doit être sain pour ne pas risquer la propagation de maladie.


Choisissez du terreau spécial semis ou du compost. Le substrat pour fabriquer les mottes doit rester compact sans se déliter une fois mouillé et pressé.

Privilégiez un terreau BIO si vous avez choisi des graines bio, vous serez alors en toute confiance lorsque vous dégusterez vos récoltes !

Où acheter un presse motte et lequel choisir ?

Pour se convertir à la culture sans pot, vous devez avant tout investir dans le bon presse-motte.

Il existe de nombreux modèles, de différentes tailles, avec manche ou sans manche. Votre choix dépend de deux facteurs : le degré d'utilisation et la nature des plantes à semer.

Comment choisir presse motte ?

• Combien de semis avez-vous à faire ?


Le nombre de semis que vous voulez réaliser va déterminer le nombre de compartiments que votre presse-motte devra posséder. Plus il a de compartiments, plus vous fabriquez rapidement les cubes qui accueilleront les graines. Si vous avez un potager de taille moyenne, un presse motte manuel de 4 ou 5 compartiments sera suffisant.

Compact, il est facile à ranger et représente un faible investissement (compter un prix entre 30 et 40€ pour un outil de qualité).

Pour un potager de grande taille, avec plus d'une centaine de semis à réaliser, préférez un presse motte à manche avec 12 ou 20 compartiments. Le fait qu'il soit équipé d'un manche permet un travail efficace debout.

Quelle taille de presse motte acheter ?

• Quels types de cultures voulez-vous semer ?


En parallèle du nombre de compartiments, il faut choisir la taille des cubes que vous souhaitez obtenir : 38mm ou 50mm.
Le choix dépendra des légumes que vous souhaitez faire.

Les plants de courges (butternut, potimarron...), de courgette, concombre, melon et aubergine grossissent vite, privilégiez des grands blocs de 50mm.

Les tomates sont elles gourmandes en eau une fois en pleine terre, mieux vaut habituer leurs racines à aller chercher en profondeur en choisissant des blocs grands et hauts, cela évitera aux racines de tourner en rond et de s'habituer à aller chercher l'eau en surface.

Les plants de petites semences (salade, laitue...) sont au contraire plus chétifs, une motte de 38mm suffira pour leur bon développement.

Lorsque vous achèterez votre presse-motte, faites attention à la solidité de la structure.
La terre mouillée a une densité élevée, elle est très lourde. Lorsque vous actionnez le piston en poussant sur la gâchette supérieure, le cadre et les parois sont très sollicités.

Pour réaliser des semis en toute confiance et en grande quantité sans prise de tête, le mieux est encore d'investir dans un petit presse-motte manuel en acier galvanisé. Pas cher, il fait parti des outils qui ne s'abiment pas et se garde de nombreuses années.

En jardinerie traditionnelle ou sur un site internet spécialisé dans le jardinage, vous trouverez des produits de différentes marques. Vous pouvez consulter notre offre ci-dessous et choisir le modèle qui vous convient. Tous ceux que nous proposons sont fabriqués en Belgique pour garantir une qualité robuste. La livraison est possible partout en France, directement à votre domicile.

Comment faire un presse motte ?

Il est possible de réaliser un presse motte à partir de tubes en plastique, type tuyau d'évacuation PVC pour la plomberie.
Choisissez deux diamètre de tubes différents.

  • Coupez le plus grand tube à la hauteur souhaitée pour les mottes finales.
  • Versez la terre dans ce tuyau de plus grand diamètre, tassez et poussez la terre grâce au tuyau de plus petit diamètre.
  • Vous obtenez une motte ronde du diamètre du plus gros tuyau et de la hauteur de celui-ci.


Cette solution système D est très économique mais assez fastidieuse car vous réalisez vos de mottes une par une. Le gain de temps qu'offre normalement un presse-motte n'est ici plus valable. Le trou pour la graine doit également être fait à la main et la terre peut être difficile à compacter à l'intérieur du tube.
L'avantage est que vous pouvez choisir plus finement le diamètre et la hauteur de vos mini-mottes.

Comment faire un substrat de semis ?

Fabriquer son propre terreau peut être utile et plus économique si vous en avez besoin en grande quantité.
C'est souvent le cas en mars et avril lorsque la saison des plantations reprend. Le stock en magasin peut être dévalisé en quelques jours !


Vous pouvez préparer votre propre mélange grâce à 2 ingrédients :

  • 50% de terre de jardin
  • 50% de compost mature


L'astuce est de bien tamiser le tout pour obtenir un substrat fin et homogène.
Si vous avez une terre argileuse, vous pouvez ajouter du sable en petite quantité. Par exemple : 20% de sable, 40% de terre de jardin et 40% de compost.

Fabriquer et tamiser son terreau

Si l'utilisation d'un presse mottes vous passionne et vous amène à vous questionner sur le sujet, nous vous recommandons ce forum de passionnés de tomates et de jardins au naturel : les tomos dont les nombreux échanges autour de l'utilité d'un presse mottes devraient vous convaincre.

A lire aussi
Tous nos articles Fiches conseils Jardinage
1926 clients notent l'ensemble du site fr.jardins-animes.com : 4.7/5