menu
Mon panier

Top 8 des solutions pour un arrosage automatique, écologique et économique !

La plupart des plantes ont besoin d'un arrosage régulier pour survivre aux chaleurs de l'été, même les plus tolérantes à la sécheresse. Que ce soit pour le potager, les massifs fleuris du jardin ou les pots sur la terrasse, un arrosage adapté est nécessaire.


Pour éviter un arrosage surabondant au tuyau d'arrosage ou les allers-retours avec l'arrosoir, voici plusieurs systèmes d'irrigation économes en eau.

Ils vous permettent de gagner du temps, vous évitent les corvées d'arrosage quotidiennes mais surtout ils permettent d'économiser l'eau ou de la réutiliser !

1. Le système d'arrosage goutte à goutte Iriso


Le système d'irrigation goutte à goutte Iriso est une innovation française, unique et brevetée, récompensée par 9 prix.


Sûrement le plus pratique des systèmes d'arrosage automatique !

Il fonctionne sans arrivée d'eau, sans électricité, sans piles, sans pompe et sans minuterie ! Le kit alimenté par gravité fournira à vos plantes un arrosage ininterrompu pendant des semaines.


Le système d'irrigation peut se connecter à n'importe quel réservoir d'eau : récupérateur d'eau de pluie, seau, baquet, cuve, pot de fleur...


Il est idéal pour les balcons, les serres, les jardins potagers, les massifs ou les plantes en pot. Toutes les pièces sont incluses pour connecter facilement les goutteurs au réservoir.


Comment fonctionnent les goutteurs Iriso ?

Chaque goutteur se compose de trois parties. La partie inférieure constitue un petit réservoir d'eau, la seconde le flotteur et la partie supérieure est le dispositif de réglage. Le réservoir du goutteur et le flotteur permet au débit de rester constant quelle que soit la quantité d'eau contenue dans le réservoir d'eau qui alimente les goutteurs.


Chaque goutteur a 11 débits réglables, allant de 150 ml à 1,5 litre par jour.

Selon la capacité du réservoir au quel vous avez branché les goutteurs, le système est autonome pendant plusieurs semaines.

Arrosage automatique du potager sans électricité grâce à des goutteurs et une réserve d'eau
Arrosage automatique goutte à goutte Iriso
Oyas pot en céramique à enterrer pour arroser les plantes au niveau des raciner

2. Les Oyas : des pots en terre cuite pour maintenir la terre humide


Les Oyas ou Ollas sont des pots en terre cuite en forme de jarre qui distribuent l'eau aux plantes par porosité.

Les Oyas sont enterrés dans le sol à proximité des plantes, pour permettre aux racines de s'approvisionner en eau sur demande.


Elles sont fabriquées en céramique car la terre cuite est poreuse. Une fois l'Oyas remplie d'eau, elle redistribue lentement par suintement l'humidité nécessaire aux plantes installées autour. Selon sa taille, le diamètre d'irrigation est plus ou moins grand.


Cette technologie d'irrigation est une méthode ancienne, utilisée dans les pays arides depuis plus de 4 000 ans.

L'ollas est peut-être la méthode la plus efficace d'irrigation car elle ne permet aucune évaporation, aucun gâchis.

Les racines des plantes poussent autour des pots et ne prennent que ce dont elles ont besoin, sans jamais gaspiller une seule goutte, permettant à la plante d'absorber presque 100% de l'eau qu'on lui apporte.


Pour un remplissage régulier et une utilisation aisée, on enterre l'Oyas en laissant son col dépasser. Un couvercle permet de la refermer et d'éviter l'évaporation et l'apparition de moustiques.

3. Le tuyau poreux pour un arrosage autonome en continu


L'utilisation d'un tuyau poreux permet d'économiser du temps, de l'argent et de l'eau... Le tuyau micro-perforé s'installe aux pieds des plantes ou à travers le potager en lignes droites ou sinueuses.


L'eau arrive alors directement dans la zone racinaire des plantes où elle s'infiltre lentement dans le sol une goutte à la fois, respectant le rythme auquel la terre peut absorber et retenir. Vous éviterez ainsi d'arroser entre les rangées et dans les allées, ce qui gaspille l'eau et peut favoriser la croissance des mauvaises herbes.


Le tuyau perforé fonctionne à faible pression (entre 0.5 et 3 bars). Vous pouvez alors le raccorder à un robinet, à une réserve d'eau ou un récupérateur d'eau de pluie.

Tuyau d'irrigation poreux et micro perforé pour arroser en continu
Tube creux à enterrer pour arroser plantes et aux arbres au niveau des racines

4. Le piquet creux pour arroser en profondeur


Sorte de pieu, le piquet creux est un tube à enterrer à proximité d'une plante ou d'une arbre pour l'arroser en profondeur, au niveau du système racinaire.


Appelé Deep Drip, ce tube d'arrosage a été conçu pour préserver la santé des arbres ou des plantes en les arrosant directement au niveau de leurs racines, tout en réduisant la consommation d'eau.

Plusieurs tailles sont disponibles : les petits tubes sont adaptés pour l'arrosage de vos plantes potagères ou de vos fleurs alors que le grand piquet (61cm) est lui adapté pour l'irrigation des arbres ou palmiers du jardin.


Les trous multiples dans le piquet sont équipés d'un filtre pour permettre à l'eau de s'écouler vers les racines et empêcher la saleté ou petits cailloux d'obstruer le tube.


Cet arroseur pour arbres est conçu pour fonctionner avec un tuyau d'arrosage, une réserve d'eau ou un système d'arrosage automatique.

Il permet également de distribuer plus facilement l'engrais liquide (purin de consoude, purin d'ortie...).

5. Les cygnes d'eau pour constituer une réserve d'eau à vos plantes


Pour toutes les fleurs, arbres ou plantes d'ornement non comestibles, les cygnes d'eau constituent une solution toute simple et très efficace !


Les cygnes d'eau se présentent sous la forme de petits grains (environ la taille d'un grain de sable). Ces grains sont à enfouir dans la terre à proximité des racines des plantes. Au contact de l'eau, lors d'un arrosage ou d'une pluie, ces grains vont gonfler et se charger en eau. Un cygne d'eau absorbe environ 300 fois son poids en eau.


Lorsque le grain a atteint sa capacité maximale d'absorption, il ressemble à un hydrogel blanchâtre mesurant jusqu'à 1cm. Il va conserver cette eau et servir de réservoir d'eau aux plantes, directement au niveau de leurs racines. Dès que la terre commencera à s'assécher, les racines pourront aller puiser petit à petit dans l'eau que relâcheront les grains d'eau dans le sol.


Pour résumer, les cygnes d'eau absorbent, retiennent et redistribuent l'eau aux plantes de manière autonome et infinie.

Avec ce système, pas d'évaporation. A contrario, en cas de fortes pluies, ils absorbent l'eau en excès jusqu'à leur propre saturation avant de la redistribuer sur simple sollicitation des racines à proximité.

Minuteur pour robinet extérieur manuel, sans piles

6. Le minuteur d'arrosage manuel, sans piles !


Le minuteur d'arrosage manuel permet de donner une consigne de temps d'arrosage sans installation coûteuse et compliquée.


Le minuteur fonctionne de manière mécanique. Il suffit de l'installer sur votre robinet, de raccorder votre tuyau ou système d'irrigation et de sélectionner la durée d'arrosage souhaitée (entre 1 et 120 min).

Une fois la durée sélectionnée avec la molette, le robinet s'ouvre et l'eau s'écoule instantanément. Lorsque le temps est écoulé, l'eau s'arrête.


Très simple d'utilisation et ne nécessitant pas d'électricité, cet accessoire permet un arrosage écologique et économique.


Il est idéal pour l'arrosage du potager mais aussi pour le remplissage de la piscine ou les jeux d'eau des enfants. Plus besoin de surveiller la consommation ou de faire attention au niveau d'eau.

7. Le récupérateur d'eau de pluie


Alors que notre environnement continue d'être affecté négativement par des problèmes tels que le changement climatique et la pollution, l'inquiétude générale quant à la diminution des ressources en eau n'a jamais été aussi grande. Pour cette raison, la collecte de l'eau de pluie n'est pas seulement une option, elle peut être une solution partielle à la forte demande en eau, notamment pour l'arrosage de nos jardins qui ne nécessite pas d'eau potable !


Nos récupérateurs d'eau de pluie sont simple d'utilisation, ils s'installent sous vos gouttières et ne nécessite pas de creuser un trou dans votre jardin.


Prévoyez d'installer le récupérateur le plus proche de l'endroit où vous avez besoin d'eau. L'élévation du collecteur améliorera le débit.


La quantité d'eau recueillie varie en fonction de la pente et de la taille de votre toit. Il est important de prévoir un débordement avec un écoulement loin de votre maison.

Branchez ensuite votre système d'arrosage goutte à goutte ou tuyau poreux pour assurer l'arrosage de votre jardin avec l'eau de pluie récoltée tout au long de l'année !

Récupérateur d'eau de pluie pour gouttière
Pompe à eau manuelle fonctionnant par gravité

8. La pompe à main : réutilisez l'eau !


Arrosez vos plantes avec l'eau du bain, l'eau de pluie ou l'eau de l'évier qui a servi à nettoyer les légumes !

Ne jetez plus l'eau clair, celle qui coule dans la douche pendant que l'eau chauffe... réutilisez-la pour le jardin sans effort grâce à la pompe à eau manuelle.


Installée sur un tuyau de 4m, elle permet de vider la baignoire ou l'évier et de transférer l'eau directement aux pieds de vos plantes.


Pressez la pompe 5 ou 6 fois pour amorcer le processus, et laissez la gravité siphonner l'eau à votre place. Pour que le siphonnage soit efficace, il faut que le lieu de destination de l'eau soit plus bas que l'endroit où se trouve l'eau à siphonner.


Recycler vos eaux usées au profit de votre jardin en utilisant cette pompe manuelle est un beau geste pour l'environnement. L'eau de votre baignoire, même si elle contient savon et shampoing peut être réutilisée, notamment pour nettoyer votre voiture. Vous pouvez également l'utiliser pour arroser votre jardin à condition que vous utilisiez des savons ou shampoings BIO, sans détergents, type savon d'Alep, argile ou savon de Marseille.

Les bons gestes pour un arrosage efficace

Pour éviter que vos plantes ne flétrissent en été et qu'elles résistent à la sécheresse, elles ont besoin de beaucoup d'eau. Mais à quelle fréquence et en quelle quantité devez-vous arroser ? Vous trouverez ci-dessous les règles de base pour un arrosage efficace et intelligent.

  • Arroser profondément : arrosez votre potager deux à trois fois par semaine maximum et surtout arrosez en profondeur. Un bon arrosage prolongé par semaine est beaucoup plus efficace qu'un petit arrosage tous les jours. Un arrosage généreux encourage les plantes à s'enraciner profondément dans la terre. Des racines profondes permettent aux plantes de mieux supporter le stress causé par un temps chaud ou une période de canicule car elles sont capables d'aller puiser de l'eau en profondeur. A contrario, l'arrosage superficiel quotidien garde les racines proche de la surface du sol où elles peuvent facilement s'assécher car elles s'habituent à prendre l'eau en surface. Au moindre oubli ou montée de température, la plante se flétrie.
  • Arroser tôt le matin : vous perdrez moins d'eau par évaporation en arrosant avant que la chaleur de la journée ne s'installe. Si vous arrosez les feuilles, elles auront le temps de sécher, ce qui réduit les risques de problèmes fongiques et de maladies par rapport à un arrosage en fin de journée.
  • Ne pas arroser les feuilles : garder les feuilles sèches pour éviter les maladies. Les feuilles humides deviennent des feuilles malades. Avec le soleil, elles développent de légères traces de brûlure. Si les feuilles restent humides pendant la nuit, elles développent des maladies dues à la moisissure.
  • Utiliser du paillis : le paillage présente un certain nombre d'avantages. L'épaisseur idéale est 5cm. Le paillis régule la température du sol, conserve l'eau en empêchant l'évaporation et retient les maladies fongiques causées par la pluie.
  • Utiliser l'arrosage goutte à goutte : très pratique le système Iriso ne requiert ni électricité, ni arrivée d'eau. Simplement relié à une réserve d'eau, le système fonctionne en toute autonomie. L'eau s'écoule par gravité et est transmise aux plantes grâce à des goutteurs dont la vitesse peut être réglée individuellement. Chaque plante reçoit alors le bon dosage directement au pied.
  • Connaitre sa terre : chaque type de sol aura des besoins particuliers en eau. Si vous avez un sol sablonneux, l'eau va filtrer, alors qu'un sol argileux va retenir l'eau. L'arrosage pour un sol sablonneux sera alors plus fréquent. Un testeur de Ph peut aussi vous permettre de connaitre l'acidité de votre terre et de mieux la réguler avec le bon apport en engrais.
  • Observer ses plantes : elles vous diront si vous les arrosez correctement. Les feuilles fanées ne sont qu'un exemple de la façon dont les plantes nous "parlent". Il est important d'éviter ce genre de problèmes parce qu'ils affaiblissent les plantes. Observez aussi la terre. Il suffit d'utiliser un petit bout de bois pour voir à quelle profondeur l'humidité a pénétré votre sol. Enfoncez votre pique en bois dans la terre sur au moins 15cm. S'il ressort humide, pas besoin d'arroser, s'il ressort sec, il faut arroser.

Comment arroser ses plantes d'intérieur pendant les vacances ?

Vos plantes d'intérieur, elles aussi, ont besoin d'avantage d'eau pendant l'été et peuvent souffrir d'un manque d'arrosage pendant vos semaines de vacances.

Nous proposons 2 solutions, complètement autonomes et très simple à mettre en place, pour assurer un apport en eau suffisant à vos plantes pendant vos congés.

1. Les goutteurs individuels pour bouteille


L'arrosage automatique IRISO goutte à goutte individuel fonctionne avec une simple bouteille en plastique, sans branchement et sans électricité.


Le fonctionnement est identique au système goutte à goutte classique pour le potager sauf qu'au lieu de connecter les goutteurs entre eux grâce au tuyau puis de les raccorder à une grande réserve d'eau, les goutteurs sont ici individuels. On installe le goutteur au pied de la plante et on pose dessus une bouteille en plastique à l'envers.


La bouteille sert alors de réservoir au goutteur. La vitesse de débit est également réglable.

Goutte à goutte individuel avec bouteille en plastique pour plante d'intérieur
Oyas émaillé, petit réservoir d'eau en céramique pour plante d'intérieur

2. Les oyas à planter, distributeur d'eau pour plante en céramique


Les Oyas émaillées à planter sont de petits distributeurs d'eau en terre cuite à disposer au pied de vos plantes en pot et à remplir d'eau.


La terre cuite, poreuse, va diffuser lentement l'eau aux racines. Il n'y alors pas d'évaporation et près de 100% de l'eau est utilisée par la plante.


D'une capacité de 0.25L, le diamètre d'irrigation est d'environ 30cm. L'oyas assure l'arrosage de vos plantes pendant 4 à 6 jours, idéal pour vos périodes de vacances ou de déplacements.


Les Oyas sont fabriquées et émaillées à la main, par des artisans potiers dans le sud de la France. Elles existent dans une multitude de couleurs : rouge, jaune, bleu, orange... et avec des motifs !

Préserver les plantes du potager en cas d'absence

L'abandon d'une tomate sur le point de mûrir est très douloureux, mais cela arrive chaque année. Comme si les fruits et légumes décidaient chaque année de mûrir au moment où vous devez partir en vacances... Ce qui est encore plus douloureux, c'est de revenir et de voir le jardin tout desséché. Pour partir l'esprit tranquille, voici quelques astuces :

  • Un jour ou deux avant de partir, désherbez autour de vos plantes (elles risqueraient de puiser l'eau que vous mettez à disposition des autres plantes du potager).
  • Coupez l'herbe et empilez les coupures de gazon et autres mauvaises herbes arrachées près du potager pour créer un paillage rapidement.
  • Le plus tard possible avant de partir, arrosez vos légumes en profondeur.
  • Lorsque tout est bien imbibé, étalez vos coupes de gazon ou autre paillis aux pieds de vos légumes (le plus épais possible). Vous pouvez même placer de grosses pierres ou des planches de bois entre les rangées de légumes. L'idée est de faire en sorte que le sol reste humide le plus longtemps possible.

A retenir : si ce n'est déjà fait, il faut arroser plus profondément et moins fréquemment dès le début de la saison. Cela encourage les plantes à s'enraciner plus profondément et leur permet de mieux se débrouiller pendant les périodes sans eau.

L'importance du paillis contre la sécheresse au jardin
A lire aussi
Tous nos articles Fiches conseils Jardinage
1405 clients notent l'ensemble du site fr.jardins-animes.com : 4.8/5